En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Les mythes d’Aristote et des stoïciens

Les mythes d’Aristote et des stoïciens

Aristote et les stoïciens, les grandes adversaires de la mythologie

A propos du cours

La critique la plus sévère à l’égard de la mythologie traditionnelle a été formulée par Aristote et par les stoïciens. Par des raisons différentes, ils ont contesté la fonction pédagogique attribuée aux mythes par Platon.

Plan du cours

Aristote fut le premier à contester l’utilité des mythes, même pédagogique. A plus forte raison, le mythe n’a pour lui aucune valeur pour la philosophie. Il admet toutefois qu’un mythe puisse transmettre quelque chose de vrai et de divin.

Dans le sillage d’Aristote, les stoïciens refusent le recours aux mythes dans le discours philosophique. Ils admettent toutefois une possibilité de faire une interprétation allégorique de la religion traditionnelle, afin qu’elle serve d’appui à leurs théories physiques.

Désolé, aucune session de ce cours n'est actuellement disponible.

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2018 - Tous droits réservés