En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

La Transfiguration

Publié le Lundi 6 août 2018


Macha Chmakoff, (contemporaine) : Transfiguration aux six personnages, coll part

 

Alléluia ! Louez, serviteurs du Seigneur, louez le nom du Seigneur !

 Béni soit le nom du Seigneur, maintenant et pour les siècles des siècles !

Du levant au couchant du soleil, loué soit le nom du Seigneur !

Le Seigneur domine tous les peuples, sa gloire domine les cieux.

Qui est semblable au Seigneur notre Dieu ? Lui, il siège là-haut.

Mais il abaisse son regard vers le ciel et vers la terre.

 De la poussière il relève le faible, il retire le pauvre de la cendre

pour qu'il siège parmi les princes, parmi les princes de son peuple.

Il installe en sa maison la femme stérile, heureuse mère au milieu de ses fils.

Ps 112



Le texte biblique

En ce temps-là,
 Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean,
et les emmena, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne.
Et il fut transfiguré devant eux.
    Ses vêtements devinrent resplendissants,
d’une blancheur telle
que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille.
    Élie leur apparut avec Moïse,
et tous deux s’entretenaient avec Jésus.
    Pierre alors prend la parole
et dit à Jésus :
« Rabbi, il est bon que nous soyons ici !
Dressons donc trois tentes :
une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. »
    De fait, Pierre ne savait que dire,
tant leur frayeur était grande.
Survint une nuée qui les couvrit de son ombre,
et de la nuée une voix se fit entendre :
« Celui-ci est mon Fils bien-aimé :
écoutez-le ! »
    Soudain, regardant tout autour,
ils ne virent plus que Jésus seul avec eux.

    Ils descendirent de la montagne,
et Jésus leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu,
avant que le Fils de l’homme
soit ressuscité d’entre les morts.
    Et ils restèrent fermement attachés à cette parole,
tout en se demandant entre eux ce que voulait dire :
« ressusciter d’entre les morts ».

(Mc 9, 2-10



Commentaires

"C’est donc vers la montagne qu’il nous faut nous hâter, j’ose le dire, comme l’a fait Jésus qui, là comme dans le ciel, est notre guide et notre avant-coureur. Avec lui nous brillerons pour les regards spirituels, nous serons renouvelés et divinisés dans les structure de notre âme et, avec lui, comme lui, nous serons transfigurés , divinisés pour toujours et transférés dans les hauteurs.

Accourons donc dans la confiance et l’allégresse et pénétrons dans la nuée ainsi que Moïse et Elie, ainsi que Jacques et Jean"

Homélie d’Anastase du Sinaï (7/8e siècle) pour la Transfiguration

Partagez cette page :

Méditations récentes

Le devoir accompli
Le devoir accompli
Publié avant-hier
Inviter les pauvres
Inviter les pauvres
Publié il y a 9 jours
La Toussaint
La Toussaint
Publié le Mercredi 31 octobre 2018
La révélation du mystère
La révélation du mystère
Publié le Mercredi 24 octobre 2018
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2018 - Tous droits réservés