En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Jésus avait-il des frères ?

Dans l’évangile de Marc, on apprend au chapitre 6 que Jésus est mal reçu dans son village de Nazareth ; les gens s’étonnent de sa sagesse : « N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie et le frère de Jacques, de Josès, de Jude et de Simon, et ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous » ? (Marc 6,3).

Dans la Bible le terme de « frères » peut désigner soit les fils de la même mère, soit des parents très proches. Aussi a-t-on souvent considéré qu’il s’agissait peut-être ici de cousins de Jésus, mais le mot grec « cousin » n’est pas employé.
Vous remarquerez aussi que dans ce passage, comme en Marc 3,32 Matthieu 12,46 etc., Jésus prend des distances par rapport à sa famille, pour se considérer comme appartenant à une famille beaucoup plus large : «quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans le ciel, c’est lui mon frère et ma sœur et ma mère » » (Mt 12,50, voir Luc 8,19-20). Sont frères et sœurs de Jésus tous ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique.
L’apôtre Paul montrera aux chrétiens de Galatie et de Rome qu’ils ont tous reçus l’Esprit qui est un esprit de filiation : « cet Esprit lui-même atteste à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu ; enfants et donc héritiers, cohéritiers du Christ » (8,17), et il ajoute que Dieu nous a appelés à devenir conformes à l’image de son Fils, « pour que celui-ci devienne le premier-né d’une multitude de frères » (Rm 8,29). Par le baptême tous les chrétiens sont devenus enfants de Dieu, et frères de Jésus-Christ.
 
Pour approfondir cette question, je vous invite à participer à nos sessions Lire la Bible et Découvrir la foi : « Jésus vivant. Qui est Jésus ? ». Elles sont conçues de telle manière que l’on peut y entrer même si on n’a jamais fait de théologie.
 


Partagez cette page :


Retour à la liste

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2018 - Tous droits réservés