En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

L’assassinat récent du nonce apostolique au Burundi de Mgr Courtney

Publié le Lundi 26 janvier 2004

L’assassinat récent du nonce apostolique au Burundi de Mgr Courtney, vient nous rappeler qu’à l’aube du 3e millénaire, le martyr chrétien est toujours présent, réel, que des chrétiens, laïcs ou religieux meurent pour leur foi dans le monde entier.
L’agence d’information de la congrégation pour l’évangélisation des peuples au Vatican, FIDES publie sur son site internet le martyrologe de l’année 2003.

Le Pape rappelle souvent dans ses homélies et dans les liturgies organisées, la prière pour les martyrs. On se souvient de la veillée organisée lors des JMJ 2000 au Colisée où le Pape faisait mémoire des martyres de l’Eglise dans les deux premiers millénaires de son histoire, en insistant plus spécialement ceux du 20e siècle. Il mentionnait une nuée de témoins qui nous entoure. « Devant Dieu et devant l’agneau immolé et glorieux dans la grâce de l’Esprit Saint, nous faisons mémoire dans l’Eglise et pour le monde, des témoins de la foi du 20e siècle, de tous ces témoins ignorés de la grande cause, de l’Evangile. Avec gratitude et avec espérance, avec un cœur qui se souvient et qui pardonne, nous écoutons les faits et les souffrances de plusieurs de nos frères et sœurs dans la foi, leurs gestes d’amour et leurs souffrances. Ils appartiennent à toutes les terres et à tous les peuples. Ils représentent tous les âges, toutes les vocations. »

Le martyrologe de 2003 compte à ce jour un archevêque, 20 prêtres, un religieux, trois séminaristes, quatre bénévoles laïcs, hommes et femmes.
17 assassinats ont eu lieu en Afrique : 6 en Ouganda, 5 au Congo, 1 au Cameroun, 1 au Burundi, 1 en Afrique du Sud, 1 en Guinée équatoriale, 1 en Somalie, et 1 au Kenya. On dénombre 10 martyrs en Amérique : 6 en Colombie, 2 au Salvador, 1 au Brésil et 1 au Guatemala. En Asie deux morts pour la foi sont signalés : 1 en Inde et 1 au Pakistan.

La liste s’est donc allongée tout récemment, avec l’assassinat le 29 décembre dernier du Nonce apostolique au Burundi. Mgr Michael Courtney était irlandais, avait 58 ans, il a été tué alors qu’il rentrait dans la capitale Bujumbura après une visite pastorale à 50 km plus au sud. Sa voiture fut atteinte par plusieurs coups d’armes à feu, qui le touchèrent mortellement, en blessant aussi d’autres personnes qui étaient avec lui. Il expira peu après à l’hôpital de Bujumbura.
Le président de la conférence épiscopale, Mgr Simon Ntamwana avait été sommé de quitter le Burundi : les FNL reprochaient au chef de l’église catholique locale de les avoir accusés du meurtre de Mgr Courntey. Cet ultimatum a été récemment levé.

Peu de temps avant le P. Anton Probst, 68 ans, Allemand, des Missionnaires Clarétins, avait été tué dans la nuit du 24 décembre par des malfaiteurs qui étaient entrés dans le noviciat d’Akono, au Cameroun. Après la Messe de Noël, il retournait dans sa chambre quand il a surpris des voleurs qui le frappèrent et le ligotèrent, en le laissant inanimé. Il était au Cameroun depuis 11 ans, après 24 ans passés en République Démocratique du Congo.

Et la liste continue, avec ses descriptions effrayantes. Le martyrologe dresse une sinistre carte du monde de la violence et des persécutions religieuses. L’agence d’information des Missions Etrangères de Paris rapporte régulièrement le sort des Eglises d’Asie rappelant le triste sort réservé aux chrétiens dans de nombreux pays d’Asie.

Dans sa lettre Tertio Millenio Adveniente , Jean Paul II souligne encore que le témoignage de tous ces hommes doit être connu, annoncé au monde et continuer à être fondement de notre Eglise comme il l’a été depuis les premiers temps.

« En notre siècle, les martyrs sont revenus; souvent inconnus, ils sont comme des « soldats inconnus » de la grande cause de Dieu. Dans toute la mesure du possible, il faut éviter de perdre leur témoignage dans l'Église. Comme il a été suggéré lors du Consistoire, il faut que les Églises locales fassent tout leur possible pour ne pas laisser perdre la mémoire de ceux qui ont subi le martyr, en rassemblant à cette intention, la documentation nécessaire. Et cela ne saurait manquer d'avoir un caractère œcuménique marqué. L'œcuménisme des saints, des martyrs, est peut-être celui qui convainc le plus. La voix de la communio sanctorum est plus forte que celle des fauteurs de division. Le martyrologium des premiers siècles a été le fondement du culte des saints. En proclamant et en vénérant la sainteté de ses fils et de ses filles, l'Église rendait un suprême hommage à Dieu même; dans les martyrs, elle vénérait le Christ, qui était à l'origine de leur martyr et de leur sainteté.

Le plus grand hommage que toutes les Églises rendront au Christ sera de montrer la présence toute-puissante du Rédempteur par les fruits de foi, d'espérance et de charité chez des hommes et des femmes de si nombreuses langues et races qui ont suivi le Christ dans les diverses formes de la vocation chrétienne ».

« Il reviendra au Siège apostolique, dans la perspective du troisième millénaire, de mettre à jour les martyrologes pour l'Église universelle, en accordant une grande attention à la sainteté de ceux qui, à notre époque aussi, ont vécu pleinement dans la vérité du Christ ».

En procédant à de nombreuses béatifications et canonisations le Pape œuvre dans ce sens que nous reconnaissions les témoins contemporains de notre foi.

C’est le glorieux martyr du Christ qui a fondé l’Eglise. L’Eglise, corps du Christ, est appelée à son tour à donner à Dieu le témoignage du sang pour le salut des hommes. Le Christ lui-même donne sens au martyr : il est la pleine imitation du Christ. Le martyr de Saint Etienne déterminera la première expansion de l’Eglise.

« Celui qui m’aura rendu témoignage devant les hommes, je lui rendrai témoignage, moi aussi devant mon Père » (Mt 10,32)

Partagez cette page :

Posez-nous votre question

Articles récents

Vivre avec nos morts
Projet de loi sur l’euthanasie
Projet de loi sur l’euthanasie
Publié le Vendredi 16 avril 2021
"Bénir" les couples homosexuels
Publié le Mercredi 31 mars 2021
Le voyage du pape à Our et à Ninive (Irak)
Le voyage du pape à Our et à Ninive (Irak)
Publié le Vendredi 5 mars 2021
Tous les articles
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2021 - Tous droits réservés