En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

FAMILLES, JE VOUS AIME

Publié le Vendredi 7 octobre 2005

Annoncée depuis plusieurs mois la Conférence de la Famille a été réunie à Matignon par le Premier Ministre le jeudi 22 septembre 2005. Depuis plusieurs années, sauf en 2002, cette conférence réunit les associations familiales, les élus, les représentants des institutions et les partenaires sociaux pour annoncer les grands axes de la politique gouvernementale dans le domaine concerné. Deux thèmes ont été retenus cette année : la protection des mineurs sur Internet et la conciliation de la vie familiale et de la vie professionnelle.

Pour ce qui est de la protection des mineurs face aux dérives , notamment pornographiques de certains sites Internet, le Conseil épiscopal pour la famille et les questions de société publie au même moment un communiqué pour sensibiliser les familles à la question. A partir d’une étude consacrée à la protection des mineurs de la Délégation aux images d’Internet, le Conseil épiscopal relève que 83 % des parents ayant un enfant de 6 à 15 ans, n’ont pas de logiciel de protection. La première réaction est celle de la « mise en place de garde fou ». Sans doute est-il sage d’interdire certains accès aux enfants qui n’auraient pas les outils critiques et le recul nécessaire pour visionner ces sites. Mais l’éducation morale ne peut pas uniquement reposer sur ces interdits. Il y a là trop souvent une habitude des moralistes notamment catholiques. Aussi le communiqué précise-t-il qu’il faudrait « accompagner les enfants et adolescents dans la conquête de leur autonomie pour qu’ils sachent un jour, par eux-mêmes, éviter les pièges où le sexe et l’argent sont détournés du vrai bonheur auquel ils devraient conduire. « La véritable théologie morale n’est-elle pas toujours, une théologie du bonheur ?

Il est intéressant de noter que désormais les questions familiales ne sont pas réservées à un « Comité épiscopal de la famille », mais associées aux questions de société : « Conseil épiscopal de la famille et des questions de société », présidé par le P. Jean Charles Descubes, aujourd’hui archevêque de Rouen, avec le P. Jacques Truck, secrétaire. Une excellente garantie pour éviter le discours quelquefois uniquement familialiste de l’Eglise catholique.

Le second thème abordé par la Conférence de la famille est celui de la conciliation de la vie familiale et professionnelle. Le souci principal est celui d’encourager la natalité pour viser à des familles de 3 enfants . Pour être incitatif, un congé parental plus court, un an, est proposé et il est mieux indemnisé (750 euros au lieu de 512 euros par mois). Une telle mesure voudrait faciliter la réinsertion professionnelle pour les femmes ayant un troisième enfant. C’étaient là les propositions du groupe de travail présidé par Hubert Brin, président de l’UNAF (Union nationale des associations familiales).

Ce qui semble le plus intéressant dans une perspective de visée morale. C’est la reconnaissance d’un modèle familial où la vie professionnelle est possible (quoique difficile) pour la femme, qui refuse aujourd’hui le seul statut de « mère au foyer », lequel lui-même n’est pas reconnu comme statut. La mise en place progressive de plus d’autonomie pour les femmes, déjà significative avec la possibilité de la contraception et d’éventuelles amniocentèses, s’affirme avec la place des femmes sur le marché du travail, pourtant encore éloignée de la parité notamment pour les salaires et les carrières.

Devant cette évolution, il est regrettable que l’Eglise catholique continue à parler de la famille d’une manière trop patriarcale, avec une image très marquée de la cellule familiale. Aujourd’hui il ne faut pas parler de « la » famille , mais « des » familles « classiques », « monoparentales », « recomposées », avec la très difficile question de la parenté homosexuelle. On pourra lire sur ce sujet les Actes du 9e Forum des Chrétiens, mars 2005, « Autres temps, autres familles » (166 rue Jeanne d’Arc, 75013 Paris, 15 euros). Le dossier de la famille est très bien présenté dans le journal La Croix n° 37249 du 29/09/2005, www.la-croix.com.

(1) Note du CETAD : ces mesures n’auront de sens que si la politique du logement pour les familles est adaptée.

Partagez cette page :

Posez-nous votre question

Articles récents

Le voyage du pape à Our et à Ninive (Irak)
PRESENTATION DE JESUS AU TEMPLE
PRESENTATION DE JESUS AU TEMPLE
Publié il y a 12 jours
Le corps et l'âme
Le corps et l'âme
Publié le Mercredi 3 février 2021
Semaine de prière pour l'unité des chrétiens
Semaine de prière pour l'unité des chrétiens
Publié le Dimanche 17 janvier 2021
Tous les articles
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts

J'accepte

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2021 - Tous droits réservés