En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

ACAT Nuit des veilleurs

Publié le Mercredi 19 juin 2019

Depuis 14 ans, fin juin, des milliers de chrétiens en France et de par le monde s’unissent dans  une veillée de prière en soutien aux victimes de torture.

L'ACAT, Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture et de la peine de mort, propose chaque année aux chrétiens de toutes les Eglises (et à tous les hommes de bonne volonté qui veulent se joindre à eux) d'organiser à la fin du mois de juin une veillée de prière pour les victimes de la torture et pour leurs bourreaux.

Notamment en France, les25, 26 ou 27 juin, les chrétiens sont appelés par  l’ACAT à veiller lors d’événements organisés près de chez eux : nuits de prière, veillées de feu,  célébrations œcuméniques, concerts, processions et marches aux lanternes
En partenariat avec les journaux La Croix et Réforme, divers événements sont prévus dans les différent diocèses et paroisses de France, animés soit par un groupe de militants ACAT, soit par une communauté chrétienne, invitant largement autour d'eux.
Voyez l'invitation sur le site Nuit des veilleurs  : https://nuitdesveilleurs.fr

« Partout dans le monde, les chrétiens sont appelés à veiller en soutien à 10 victimes de la torture. Lors d’événements organisés près de chez eux, ou seuls en tout autre lieu, ils accompagnent les actions de plaidoyer et les relaient jusqu’au cœur de Dieu, dans une nuit où la prière se fait cri. Un cri mobilisateur. »


Le thème insiste chaque année sur un aspect différent ; cette année, il emprunte une des demandes du Notre Père :

« Délivre-nous du mal ». Le mal est d'abord le mal subi par l'innocent, la souffrance et la solitude atroce de celui qui est torturé pour ses opinions politiques et son action pour défendre la dignité des êtres humains. Mais le mal est aussi le mal commis, celui qui s'empare du cœur de l'homme, du fait de la haine, de l'endoctrinement ou simplement de la lâcheté et de la peur. Ce mal dont aucun de nous n'est exempt, car il guette à la porte de nos cœurs. Ce mal qui peut faire disparaître le vernis de civilisation qui recouvre notre société et mettre à nu les possibilités de barbarie qui la menacent à tout instant.
Ce sont aussi pour les bourreaux que les chrétiens prient ; les bourreaux victimes aussi de la haine, de l'ignorance, et de la peur.


Et cette prière conduit à agir : agir pour que partout dans le monde se lève des veilleurs, des personnes vigilantes, qui se rendent attentives à tout ce qui peut faire basculer du côté de la violence, du racisme, d'une part, des dictatures et des totalitarismes toujours menaçants et souvent bien installés. Des personnes qui dénoncent, qui se réunissent pour soutenir les victimes, interpeller les pouvoirs publics, écrire aux prisonniers.
Ou simplement lutter contre le mal présent en eux et autour d'eux à tous les niveaux.
Car leur foi et leur conviction est que ce monde est fait pour le bonheur et pour la paix, que le Dieu en qui juifs, chrétiens et musulmans ont mis leur foi est un Dieu qui bénit et qui veut la paix entre les humains, un Dieu toujours prêt à la miséricorde et au pardon.

Vous pouvez rejoindre la nuit des veilleurs près de chez vous. Ou vous unir simplement en allumant le 26 juin une bougie sur votre fenêtre !

 

Partagez cette page :

Posez-nous votre question

Articles récents

Joyeux Noel
Joyeux Noel
Publié le Jeudi 19 décembre 2019
Du corps charnel au corps fabriqué
Du corps charnel au corps fabriqué
Publié le Lundi 16 décembre 2019
Vers une Eglise hospitalière 
Vers une Eglise hospitalière 
Publié le Mardi 12 novembre 2019
La Toussaint
La Toussaint
Publié le Jeudi 31 octobre 2019
Tous les articles
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés