En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Pour une rencontre synodale autour de la question de l'œcuménisme

Publié le Lundi 17 janvier 2022

Pour une rencontre synodale autour de la question de l'œcuménisme

 

Synode IV. AVEC LES AUTRES CONFESSIONS CHRETIENNES

Le dialogue entre chrétiens de diverses confessions unis par un seul Baptême occupe une place particulière sur le chemin synodal. 

Quelles relations entretenons-nous avec les frères et sœurs des autres Confessions chrétiennes ?
Quels domaines concernent-elles ?
Quels fruits avons-nous recueillis de ce « marcher ensemble » ?
Quelles difficultés aussi ?

 

Un texte pour méditer :

« Frères, prenons une comparaison, le corps ne fait qu’un et pourtant il a plusieurs membres ; et tous les membres, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps. Il en est ainsi pour le Christ. C’est dans un unique Esprit, en effet, que nous tous, Juifs ou non Juifs, esclaves ou hommes libres, nous avons été baptisés pour former un seul corps. Tous nous avons été désaltérés par un unique Esprit."

(1 Corinthiens 12, 12-14).

Comme les divers membres du corps, différents, mais tous nécessaires et complémentaires, nos Eglises et communautés différentes sont nécessaires et complémentaires à la croissance du Corps du Christ.

 

Pistes pour la rencontre synodale

La semaine de prière pour l’unité des chrétiens s’ouvre ce mardi 18 janvier et jusqu’au 24, sur le thème de l’étoile qui nous guide vers le Christ, et sur ce chemin sur lequel nous « marchons ensemble ».


C’est l’occasion en groupe synodal de partager nos expériences passées, et surtout de nous demander ;


          - d’une part, ce que nous voulons vivre de particulier dans cette semaine : rencontre œcuménique, temps de prière avec d’autres chrétiens, célébrations chez des protestants ou des orthodoxes, conférence etc.

          - d’autre part, comment à l’avenir nous pourrions inscrire davantage la rencontre et le partage œcuménique dans notre vie quotidienne de chrétien :


                                   ° inviter un protestant (ou un évangélique), ou un orthodoxe à un partage biblique, voire à un groupe de rencontre synodale.


                                    ° Aller participer une fois de temps en temps à une célébration chez d’autres;

                                    ° Enfin décider de se former et s’informer sur ce qui nous distingue : le travail de rapprochement théologique se poursuit chez les spécialistes ; ce sont plutôt les formes ecclésiales, les modes de célébration et la sensibilité qui nous séparent;


                                    ° Comment mieux se connaître, échanger, participer à des projets caritatifs et à des activités sociales œcuméniques (ACAT, Fondation John Bost, etc…….).


Le but n’est pas d’aller vers l’uniformité, mais au contraire de reconnaître notre légitime diversité, et parvenir à en louer Dieu ensemble.

 


Louez le Seigneur, tous les peuples, fêtez-le, tous les pays,
Car son amour pour nous s’est montré le plus fort, éternelle est sa fidélité !
(Ps 116/117)

 

 

Posez-nous votre question

cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2022 - Tous droits réservés