En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

La journée mondiale des Vocations

Publié le Mardi 9 mai 2006


La journée mondiale des Vocations a lieu le 7 mai 2006. Le thème choisi pour cette journée est « Serviteurs de l’Eglise Mystère ». Il s’articule avec celui des deux prochaines années : "Serviteurs de l’Église communion" (2007) et "serviteurs de l’Église mission" (2008).
La pastorale des vocations s’appuie sur une double conviction : La pastorale des vocations s’adresse à tous. Chaque personne doit pouvoir être aidée à découvrir sa vocation et à y répondre.

La pastorale des vocations a une spécificité : faire la proposition courageuse et concrète de la vocation aux ministères ordonnés et à la vie consacrée. C’est dans les communautés ecclésiales vivantes que des jeunes pourront entendre l’appel : "Viens et suis-moi".

Le don de Dieu est envoyé dans le monde qui est le nôtre. Chacun est invité à aller au cœur de la foi et à former une Église qui évangélise en vivant de ce mystère et en faisant la proposition résolue de l’Évangile du Christ. Selon la tradition biblique, le « mystère » concerne avant tout l’initiative gratuite que Dieu a prise de se révéler aux hommes pour conclure avec eux une alliance.

Le pape Benoît XVI a lancé son message à tous les fidèles afin qu’ils s’associent pour prier pour les Vocations et réfléchissent sur le thème de la vocation dans le mystère de l’Eglise :

L’apôtre Paul écrit : « Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ... En Lui, Il nous a choisis avant la création du monde... Il nous a d’avance destinés à devenir pour lui des fils par Jésus Christ » (Ep 1, 3-5). Avant le création du monde Dieu le Père nous a choisi personnellement pour nous appeler à entrer en relation filiale avec Lui.. En mourant pour nous Jésus nous a introduits dans le mystère de l’amour de Dieu. Unis à Jésus nous formons un seul corps, l’Eglise.

La perspective est vraiment fascinante : nous sommes appelés à vivre en frères et sœurs de Jésus, à nous sentir fils et filles du même Père. C’est un don qui bouleverse toute idée et tout projet exclusivement humains.

Pour répondre à l’appel de Dieu et se mettre en chemin, il n’est pas nécessaire d’être déjà parfaits. Nous savons que la conscience de son péché a permis au fils prodigue de se mettre sur le chemin du retour et d’expérimenter ainsi la joie de la réconciliation avec le Père. La fragilité et les limites humaines ne représentent pas un obstacle, à condition qu’elles contribuent à nous rendre toujours plus conscients du fait que nous avons besoin de la grâce rédemptrice du Christ. Telle est l’expérience de saint Paul qui confiait : « Je n’hésiterai pas à mettre mon orgueil dans mes faiblesses, afin que la puissance du Christ habite en moi » (2 Co 12, 9).

Dans le mystère de l’Eglise, Corps mystique du Christ, la puissance divine de l’amour change le cœur de l’homme, en le rendant capable de communiquer l’amour de Dieu aux frères.

Dans le Christ, Chef de l’Eglise qui est son Corps, tous les chrétiens forment « la race choisie, le sacerdoce royal, la nation sainte, le peuple qui appartient à Dieu pour annoncer ses merveilles » (1 P 2, 9).

L’Eglise est sainte, même si ses membres ont besoin d’être purifiés, pour que la sainteté, don de Dieu, puisse resplendir en eux jusqu’à son plein éclat. Le concile Vatican II met en lumière l’appel universel à la sainteté, en affirmant que « les disciples du Christ, appelés par Dieu, non au titre de leurs œuvres mais au titre de son dessein et de sa grâce, justifiés en Jésus notre Seigneur, sont véritablement devenus, dans le baptême de la foi, fils de Dieu, participants de la nature divine et, par conséquent, réellement saints » (Lumen gentium 40).

En nous souvenant de la recommandation de Jésus : « La moisson est abondante, et les ouvriers sont peu nombreux priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson ! » (Mt 9, 37), le pape incite tous les fidèles à prier pour les vocations au sacerdoce et à la vie consacrée.

Posez-nous votre question

cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2022 - Tous droits réservés