En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Le Dalaï-lama

Publié le Mercredi 5 novembre 2003

Le Dalaï-lama a rassemblé quelques 12 000 personnes pendant une semaine au palais omnisport de Paris Bercy. Il a remporté un vif succès.
Sa popularité est grande dans le monde entier : un récent sondage allemand révélait que 33 % de la population considèrent le Dalaï Lama comme la personne « la plus sage » du moment, contre 14 % pour le Pape.

Le Dalaï-lama, Tenzin Gyatsa, est né le 6 juillet 1935 dans le Nord Est du Tibet. Dès l’âge de 3 ans il a été reconnu comme réincarnation de ses 13 prédécesseurs et a donc reçu à Lhassa, un éducation de très haut niveau pour le préparer à ses futures fonctions religieuses et politiques.
Quand la Chine envahit la province orientale du Tibet, il appela à a non-violence, mais en vain et dut se résoudre à s’exiler en Inde.
En 1989 il reçut le prix Nobel de la paix.
Il consacre aujourd’hui plus de 5 heures par jour à la méditation, et donne de nombreux enseignements.

Il est déjà venu en France plusieurs fois, donnant d’importantes conférences, notamment en 1997, « Les quatre nobles vérités », en 2000 « Les chemins de l’Eveil » et en 2003 «La paix intérieure, paix universelle ».

Le Dalaï Lama pense que « chacun doit suivre ses aspirations et trouver la voie qui convient le mieux à sa propre nature », que « chacun doit suivre la tradition spirituelle et les coutumes avec lesquelles on a grandi et qui furent celles de ses propres ancêtres. Ceci diton peut parfois aller chercher dans d’autres traditions les sources d’inspiration qui nous aideront à approfondir notre propre religion ». Cela reflète l’esprit de tolérance et d’ouverture du Bouddhisme fondé sur l’expérimentation plutôt que sur des dogmes.
Le Bouddhisme est avant tout un chemin et son but est le bonheur authentique, aspiration universellement partagée. Mais il ne s’agit pas de sensations agréables ou de plaisirs, mais une félicité profonde ressentie par u n esprit sain et serein.

Le Bouddhisme offre une doctrine et un enseignement assez concret qui pourrait permettre aux personnes en quête d’une vie spirituelle de trouver des repères.
Le Dalaï Lama estime que les chrétiens peuvent apprendre beaucoup du bouddhisme, mais à un moment donné le choix entre Jésus et Bouddha s’impose inéluctablement. « Au plan doctrinal il existe un incompatibilité mais du point de vue du développement concret de la vie spirituelle, il existe une certaine complémentarité ».

Toute la question théologique est de discerner ce qui peut être rapproché. Quelques exemples :
La notion de personne n’existe pas pour les Bouddhistes, il sne peuvent donc pas s’adresser à un Dieu personnel.
Il existe dans le Bouddhisme une vertu fondamentale, la compassion. Elle part du principe que l’on trouve sa joie dans les autres, qu’on ne se libère de la souffrance qu’en aidant les autres à s’en libérer. Le chemin de Bouddha permet à l’homme de s’évader du monde de la souffrance, alors que le Christ nous appelle à assumer la souffrance, en vue d’un plus grand amour. Pour les Bouddhistes la compassion est un moyen qui perd de son objet quand on atteint le nirvana.
Dans le Bouddhisme la méditation n’est pas une prière, c’est plutôt un entraînement psychosomatique qui pour le chrétien pourrait être une préparation à la prière, dans la mesure où il favorise le recueillement.

Le Bouddhisme ne peut être une religion de remplacement.

Le Dalaï-lama n’est pas venu pour faire du prosélytisme « au-delà de leurs différences philosophiques, toutes les grandes religions encouragent l’amour du prochain et la compassion. Il faut donc promouvoir leur entente et leur rapprochement car elles ont toutes pour objet de faire de nous de meilleurs êtres humains ».

Le Dalaï-lama est venu aussi pour rappeler les difficultés du Tibet martyrisé, malgré la reprise des contacts avec la Chine depuis un an qui n’aboutissent à aucun accord.

Partagez cette page :

Posez-nous votre question

Articles récents

Vivre avec nos morts
Projet de loi sur l’euthanasie
Projet de loi sur l’euthanasie
Publié le Vendredi 16 avril 2021
"Bénir" les couples homosexuels
Publié le Mercredi 31 mars 2021
Le voyage du pape à Our et à Ninive (Irak)
Le voyage du pape à Our et à Ninive (Irak)
Publié le Vendredi 5 mars 2021
Tous les articles
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2021 - Tous droits réservés