En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Discerner le don de Dieu (avent 1)

Publié mardi


Rembrandt 1606–1669, L'Ascension (det), 1636, Alte Pinakothek Munich 

 

Jésus, Lumière

 

Dans la partie supérieure du tableau de l'Ascension, Rembrandt montre Jésus dans sa lumineuse gloire les bras levés au ciel et le regard tourné vers le Père, qui n'est pas représenté mais suggéré par le halo lumineux. L'Esprit Saint est là, sous la forme d'une colombe au sein de ce halo, source vivifiante qui rayonne jusque sur la terre.

Jésus est lumineux, dans son vêtement blanc, il est lui-même source de lumière, c'est lui qui éclaire les hommes de la terre, visible par tous.

De nombreux jeunes chérubins, petits anges aux ailes colorées, évoquent la joie du ciel.

Joie de Jésus


Jésus tourne les yeux vers le Créateur, tout suggère sa joie profonde, il tressaille sous l'action de l'Esprit. Il rend grâce pour la bienveillance de Dieu son Père.

Ses mains levées esquissent le geste traditionnel de la douce bénédiction destinée aux enfants.

Discerner les dons de Dieu


Les hommes ont à reconnaître l'action du Christ, discerner les dons de Dieu aux hommes.



Le texte biblique

Lecture de l'Evangile selon LUC (Lc 10,21-24)

À l'heure même, Jésus exulta de joie
sous l’action de l’Esprit Saint,
et il dit :
« Père, Seigneur du ciel et de la terre,
je proclame ta louange :
ce que tu as caché aux sages et aux savants,
tu l’as révélé aux tout-petits.
Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance.
Tout m’a été remis par mon Père.
Personne ne connaît qui est le Fils, sinon le Père ;
et personne ne connaît qui est le Père, sinon le Fils
et celui à qui le Fils veut le révéler. »

Puis il se tourna vers ses disciples
et leur dit en particulier :
« Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez !
Car, je vous le déclare :
beaucoup de prophètes et de rois
ont voulu voir ce que vous-mêmes voyez,
et ne l’ont pas vu,
entendre ce que vous entendez,
et ne l’ont pas entendu. »

Lc 10,21-24



Commentaires

Action de grâce de Jésus

Jésus avait envoyé les disciples en mission, qui sont revenus tout joyeux des guérisons qu'ils avaient accomplis au nom du Seigneur.

Alors Jésus exulte de joie, profère une action de grâce, puis une béatitude pour les témoins qui ont vu et entendu.

Jésus, Fils de Dieu


Jésus dévoile le secret de son identité de Fils révélé aux tout petits. Luc situe ces paroles dans un mouvement d'exultation de Jésus « sous l'action de l'Esprit Saint ». Il manifeste ainsi que la proximité du Père et du Fils est liée à la force de l'Esprit : c'est dans la force de l'Esprit que Jésus se reconnaît comme Fils, et le signe de cette filiation est la joie débordante, car l'exultation est toujours l'effet de la présence de Dieu qui se fait proche.

A cette intimité du Fils et du Père dans l'Esprit sont associés les « tout-petits », ceux qui ne parlent pas encore, et non aux sages et aux savants. L'humilité de ces petits laisse la place à la plénitude de Dieu.

Heureux de reconnaitre les dons de Dieu


Se tournant vers ses disciples, Jésus leur adresse une béatitude: heureux ceux qui voient et entendent ce qu'ils voient et entendent. Il ne leur donne pas à voir la venue proche du Royaume, mais sa propre personne en tant qu'il est le Fils aimé de Dieu. C'est lui qui rend présent le Royaume et qui invite les disciples à entrer dans la joie.

Heureux sommes-nous de reconnaitre la bonté de Dieu envers tous les hommes.

Une joie profonde qui doit nous habiter et que nous devrions partager davantage !

 

 

 

Posez-nous votre question

Méditations récentes

Discerner le don de Dieu  (avent 1)
Veiller pour être prêts - Avent
Victoire !
Victoire !
Publié il y a 10 jours
L'Apocalypse
L'Apocalypse
Publié le Lundi 14 novembre 2022
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2022 - Tous droits réservés