En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Le carême avec st Joseph (3)

Publié il y a 6 jours


PERE DANS L'OBEISSANCE

 

 

Macha Chmakoff, artiste contemporaine, le songe de Joseph, coll part 

Macha Chmakoff 

Macha Chmaloff est psychologue et peintre. Elle a fait des études de théologie à l’Institut Catholique de Paris, et a obtenu le diplôme de l'Ecole Nationale des Beaux Arts.

Ses œuvres illustrent des thèmes bibliques, Ancien et Nouveau Testament, à la limite de l'abstraction. Elle travaille au couteau à partir de pigments qu'elle broie elle-même. Sa palette est très sensible aux multiples variations de bleu. 

Le songe de Joseph 

Le silence règne. Joseph revêtu d'un ample manteau aux reflets marron/ocre, est allongé, dormant. L'ange au dessus de lui l'enveloppe, on pourrait dire tendrement. Il le prend sous sa protection, les couleurs vertes et dorées de son vêtement soulignent l'espérance qui doit habiter l'obéissance qui lui est demandée par Dieu.

Au fond du tableau est évoquée la fuite en Égypte, Marie portant l'enfant Jésus est monté sur un âne et Joseph les accompagne, ils s'avancent vers la lumière.

 

Méditation du Pape François :

 Faire la volonté du Père
Les songes à Joseph

Dieu a révélé à Joseph des desseins par des songes, comme il l'a fait pour Marie quand il lui a manifesté son plan de salut. Dans la Bible comme chez tous les peuples antiques, les songes étaient considérés comme un des moyens par lesquels Dieu manifeste sa volonté.

Dieu interviendra à plusieurs reprises par songes auprès de Joseph :

Il est averti de la grossesse incompréhensible de Marie, et grâce à son obéissance il sauve Marie.

Dieu demande à Joseph de partir en Egypte pour fuir la folie meurtrière d'Hérode. Il obéit sans se poser de questions sur les difficultés qu'il devra rencontrer.

C'est encore un messager divin qui lui dira de revenir en Israel.

Enfin sur le chemin du retour il est averti en songe du danger de se rendre en Judée en raison de la présence d'Arkelaüs, fils d'Hérode, Joseph vient habiter en Galilée à Nazareth.

 

L'obéissance de Joseph

Dans chaque circonstance de sa vie Joseph a su prononcer son «fiat » tout comme Marie à l'Annonciation, et comme Jésus à Gethsémani.

Dans son rôle de chef de famille, Joseph a enseigné à Jésus à être soumis à ses parents, selon le commandement de Dieu.

Dans sa vie cachée à Nazareth, Jésus a appris à faire la volonté du Père à l'école de Joseph, jusqu'à la sa mort sur la Croix, « Bien qu’il soit le Fils, il apprit par ses souffrances l’obéissance » (Hb 5,8).



Le texte biblique

 Or, voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint.

  Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret.

  Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ;

  elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. »

  Tout cela est arrivé pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète :

  Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ; on lui donnera le nom d’Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous »

 Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui son épouse,

 

Mt 1,18-24 



Commentaires

“Voilà pourquoi, les prophètes tressaillaient de bonheur avant sa naissance (celle du Christ), les femmes prédisaient l’avenir, Jean se mouvait dans le sein de sa mère. Joseph montra donc une grande perfection, puisqu’il n’accusa pas sa femme, ne lui reprocha rien et ne songeait qu’à la renvoyer. Dans de telles conjonctures, un ange survint et résolut toutes les difficultés... L’Ange vint quand Joseph était dans le trouble; car il avait différé jusque-là, et pour les motifs que nous avons signalés et pour que la philosophie du Juste brillât d’un plus vif éclat... Retiens, dit l’Ange, cette épouse que tu voulais renvoyer, car Dieu même te la donne, et non ses parents. Il te la donne non pour l’union charnelle, mais seulement pour demeurer avec toi; il l’unit à toi par moi qui te parle.”

Ainsi, comme le Christ confiera plus tard sa Mère au disciple bien-aimé, l’Ange la confie maintenant à son époux afin qu’elle soit consolée par ce mariage. Ainsi l’Ange,“en exposant à Joseph, avec respect et grande dignité, la cause de la maternité de Marie, il éteint directement en lui toute suspicion.” L’Ange ajoute: “Marie est pure de tout commerce illicite, mais sa fécondité est au-dessus des lois de la nature. N’éprouve donc aucune tristesse de la conception si heureuse de ton épouse, mais livre-toi à une grande allégresse, car ce qui a été engendré en elle est de l’Esprit-Saint.” 

Jean Chrysostome (344- 398 ou 407), Homélie IV sur saint Matthieu

Partagez cette page :

Méditations récentes

Le carême avec st  Joseph (3)
Le carême avec st Joseph (3)
Publié il y a 6 jours
La Transfiguration
La Transfiguration
Publié il y a 9 jours
Le carême avec st  Joseph (2)
Le carême avec st Joseph (2)
Publié il y a 13 jours
Le Carême avec st Joseph (1)
Le Carême avec st Joseph (1)
Publié le Mercredi 17 février 2021
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts

J'accepte

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2021 - Tous droits réservés