En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Semaine de prière pour l'unité des chrétiens 8

Publié hier


 

 

CONVERSION : CHANGER NOS COEURS ET NOS ESPRITS

 

Martin de Vos, 1532-1603, Saint Paul piqué par une vipère dans l'île de Malte, vers 1537, musée du Louvre

Martin de Vos représente cet épisode de la vipère qui a mordu Paul sans lui faire de mal et que Paul jette au feu. C’est un commande d’une suite de cinq tableaux (décor de salle à manger ) par le marchand calviniste anversois Aegigius Hooftman (les autres tableaux sont dispersés en Belgique et chez des particuliers).

Martin de Vos a multiplié les témoins de la scène mettant en valeur ses qualités de peintre maniériste, avec des couleurs expressives. Beaucoup de mouvements dans les gestes de chacun.

La composition est savante, les groupes se répondant symétriquement.

Le peintre mêle les costumes contemporains avec des vêtements exotiques des habitants de l’île de Malte



Le texte biblique

 

(Une vipère s’accrocha à la main de Paul). À la vue de cet animal […] les autochtones se disaient les uns aux autres : « Cet homme est certainement un assassin ; […] Paul, en réalité, secoua la bête dans le feu sans ressentir le moindre mal. [...] Changeant alors d’avis, ils répétaient : « C’est un dieu ! ».

Ac 28, 4-6

 



Commentaires

 

Réflexion

L’épisode extraordinaire de la vipère change le regard des habitants de l’île, en les préparant à recevoir l’annonce du Christ par Paul. Dans notre recherche d’unité et de réconciliation, nous sommes quelquefois appelés à revoir la manière dont nous percevons les autres traditions et cultures.

 

Prière

Dieu Tout-Puissant, dans notre recherche sincère de ta vérité, puri0e-nous de nos opinions injustes envers les autres et fais grandir nos Églises dans la communion.

Partagez cette page :

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés