En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Les prophètes

Publié avant-hier


Eugène Delacroix, 1768-1863, tête de lion, aquarelle, Louvre

Delacroix, peintre animalier

Dès son enfance Delacroix fut fasciné par les animaux sauvages. Très jeune déjà, il dessine, sous l'influence de son ami Géricault (1791-1824), de nombreuses études de chevaux.

Après 1840, Delacroix s'est essayé à un genre nouveau, sorte de transposition picturale des œuvres animalières sculptées par Antoine-Louis Barye (1795-1875), avec qui il visite la ménagerie de fauves au Museum d'histoire naturelle. Delacroix enrichira ses dessins avec son imagination et ses préoccupations techniques personnelles. Il cherche à rendre les attitudes des fauves, représenter leur pelage à l'aide de touches vivantes et colorées. Il se souvient des son voyage au Maroc avec la découverte d'animaux, comme des lions, des tigres, des autruches, des antilopes ou des gazelles.

De plus ces tableaux, dessins, étaient fort appréciées de sa clientèle ! Mais ce sont ses préoccupations esthétiques qui l'ont motivées au premier plan .

Il ne cherche pas une description réaliste des animaux comme le faisait Barye, mais s'intéresse davantage à leur expressivité, ce que leur attitude recèle d'éternel et d'artistique.

Le lion


Par dessus un rapide tracé graphique, Delacroix pose ses couleurs avec une science consommée, et ainsi module par de larges coulures de brun et d'ocre le pelage et le mufle de l'animal qui surgit d'un fond sombre.

La tête du lion dont la crinière est soulignée par de longues flammes d'ocre vif, apparaît à la fois menaçante et majestueuse, lançant un appel vers une proie invisible.



Le texte biblique

Lecture du livre du prohète Amos (Am 3, 1-8 ; 4, 11-12)

 

Écoutez cette parole que le Seigneur prononce
contre vous, fils d’Israël,
contre tout le peuple qu’il a fait monter du pays d’Égypte :
    « Je vous ai distingués, vous seuls,
parmi tous les peuples de la terre ;
aussi je vous demanderai compte
de tous vos crimes. »
    Deux hommes font-ils route ensemble
sans s’être mis d’accord ?
    Est-ce que le lion rugit dans la forêt
sans avoir de proie ?
Le lionceau va-t-il crier du fond de sa tanière
sans avoir rien pris ?
    L’oiseau tombe-t-il dans le filet posé à terre
sans y être attiré par un appât ?
Le piège se relève-t-il du sol
sans avoir rien attrapé ?
    Va-t-on sonner du cor dans une ville
sans que le peuple tremble ?
Un malheur arrive-t-il dans une ville
sans qu’il soit l’œuvre du Seigneur ?
    – Car le Seigneur Dieu ne fait rien
sans en révéler le secret
à ses serviteurs les prophètes.
    Quand le lion a rugi,
qui peut échapper à la peur ?
Quand le Seigneur Dieu a parlé,
qui refuserait d’être prophète ?

    « J’ai tout détruit chez vous,
comme Dieu a détruit Sodome et Gomorrhe ;
vous étiez comme un tison
sauvé de l’incendie.
Et vous n’êtes pas revenus à moi !
– oracle du Seigneur.

    C’est pourquoi, voici comment je vais te traiter, Israël !
Et puisque c’est ainsi que je vais te traiter,
prépare-toi, Israël, à rencontrer ton Dieu. »

 

(Am 3, 1-8 ; 4, 11-12)



Commentaires

Le prophète Amos

La liturgie propose de lire ces jours-ci des passages du livre du prophète Amos ;

Amos est un prophète originaire du Royaume du Sud, mais envoyé par Dieu, au Nord. Il ne se résout pas à la situation de cette division, il est convaincu de la fraternité fondamentale qui lie les deux peuples.

Le livre commence par des oracles contre Israël et les nations avec la perspective d'un terrible désastre.

Les menaces envers Israël


Puis notre texte concerne des avertissements et des menaces à Israël à cause des injustices sociales.

La parole est dirigée à « vous » les fils d’Israël , les fils sauvés d'Egypte que le prophète va visiter, salut ou châtiment peuvent en résulter

L'heure n'est pas encore au salut, mais à la confrontation avec la parole tranchante de Dieu qui démasque les crimes, cette étape étant nécessaire mais ne fermant pas l'avenir. 
L'élection du peuple d’Israël ne peut être considérée comme une protection contre toute menace, ou comme une marque d’indulgence automatique de la part de Dieu.

Les expérienses personnelles


Puis Amos pose une série de questions qui font appel à divers domaines de l'expérience : relations humaines ; mœurs des animaux, chasse, guerre pour faire comprendre à son auditoire l'évidence encore invisible de l'intervention divine.

Le rugissement du lion

Comme un rugissement de lion la parole divine est source d'effroi et de prise de conscience. 
Elle a touché de prophète et il ne peut pas ne pas la transmettre. « Malheur à loi, si je n »évangélise pas » dira Paul (1 Co 9,16).

 

Le CETAD vous propose une lecture accompagnée des textes du prophète Amos, dans son cours à distance proposé le 20/09/2022. Inscrivez-vous en suivant ce lien: Amos

 

Posez-nous votre question

Méditations récentes

Les prophètes
Les prophètes
Publié avant-hier
Naissance de Jean Baptiste
Naissance de Jean Baptiste
Publié il y a 7 jours
A chaque jour suffit sa peine
A chaque jour suffit sa peine
Publié il y a 12 jours
Dimanche de la Trinité
Dimanche de la Trinité
Publié le Dimanche 12 juin 2022
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2022 - Tous droits réservés