En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Zacharie

Publié le Mercredi 24 décembre 2008


Zacharie . (18th century, Monastere de Kijni, Russie)

Sur cette icône russe, Zacharie tient un rouleau où sont inscrits les premiers mots du "Benedictus", dit cantique de Zacharie. Il est représenté en prêtre juif. Il porte sur la tête (siège de sa pensée) le phylactère (téfilin) porté pendant l'office du matin. Sur ce parchemin sont inscrites des prières fondamentales sur l'acceptation des commandements divins, la providence de Dieu et la confiance dans la rédemption du monde.

Son visage est concentré sur la prière qu'il est en train de lire.

Ses vêtements sont superbes, indiquant sa position de prêtre.



Le texte biblique

Zacharie, son père, fut rempli de l'Esprit Saint et prononça ces paroles prophétiques :
« Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
parce qu'il a visité son peuple
pour accomplir sa libération.
Dans la maison de David, son serviteur,
il a fait se lever une force qui nous sauve.
c'est ce qu'il avait annoncé autrefois
par la bouche de ses saints prophètes :
le salut qui nous délivre de nos adversaires,
des mains de tous nos ennemis.
Il a montré sa miséricorde envers nos pères,
il s'est rappelé son Alliance sainte :
il avait juré à notre père Abraham
qu'il nous arracherait aux mains de nos ennemis,
et nous donnerait de célébrer sans crainte
notre culte devant lui,
dans la piété et la justice,
tout au long de nos jours.
Et toi, petit enfant,
on t'appellera prophète du Très-Haut,
car tu marcheras devant le Seigneur
pour lui préparer le chemin,
pour révéler à son peuple qu'il est sauvé,
que ses péchés sont pardonnés.

Telle est la tendresse du coeur de notre Dieu ;
grâce à elle, du haut des cieux,
un astre est venu nous visiter ;
il est apparu à ceux qui demeuraient dans les ténèbres
et dans l'ombre de la mort,
pour guider nos pas
sur le chemin de la paix. »

lc 1, 67-79



Commentaires

Ce texte est bien connu puisqu'il est prié tous les jours lors des laudes : l'Eglise entière loue Dieu pour son Fils, venu nous visiter et nous racheter, en chantant ce « cantique de Zacharie », appelé « Benedictus ». Dans la liturgie des heures il a son répondant le soir à Vêpres, le Magnificat.

Zacharie est prêtre de la classe d'Abia, marié avec Elisabeth, descendante d'Aaron.
Dans le sanctuaire, au plus Saint du Temple, où il est seul à officier au nom du peuple, il reçoit la révélation qu'Elisabeth sa femme, âgée et stérile, enfanterait un fils, un prophète qui allait préparer le peuple à la venue du Seigneur. Et parce qu'il doute, il est réduit au silence, jusqu'au jour où il donnera un nom à son fils : « Jean est son nom. » , celui que lui avait révélé l'ange du Seigneur. Jean signifie « Dieu fait grâce ». A ce nom, écrit sur une tablette, sa langue se délie et il se met à chanter.

Zacharie commence par rendre grâce pour l'action de Dieu qui accomplit les prophéties : par l'envoi de l'ange Gabriel et la réalisation de son annonce, Dieu a commencé à intervenir auprès du peuple en le délivrant et en suscitant un messie davidique. Cela correspond au serment fait à Abraham pour donner le salut au peuple d'Israël « pour qu'il puisse rendre un culte à Celui qui est et qui sauve ». Cela correspond à la parole adressée par Dieu à Moïse sur mont Sinaï ( Ex 3,18 ; 2,1).

Puis le rôle de Jean est évoqué : il sera prophète et précurseur, Jean donnera au peuple connaissance du salut en l'invitant à accueillir le pardon de Dieu. Il prédit la visite d'un soleil , l'astre levant, qui visitera le peuple et l'illuminera. Cela réalisera la prophétie d'Isaïe 9,1. Jean apparaît comme le précurseur de Jésus.

Partagez cette page :

Méditations récentes

Jérémie appelle à la conversion
L’opulence promise
L’opulence promise
Publié il y a 13 jours
L’arrogance
L’arrogance
Publié le Mercredi 15 juillet 2020
La bénédiction du dépouillement
La bénédiction du dépouillement
Publié le Mercredi 8 juillet 2020
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés