En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

La Pentecôte

Publié le Dimanche 5 juin 2022


Judith Debruyn, contemporaine, vitrail de la Pentecôte, dernière décennie du 20e, église de Persan, Val d'Oise

Judith Debruyn


La maître verrier Judith Debruyn produit des vitraux laissant exprimer sa créativité par des dessins colorés, lumineux, évoquant une certaine paix.

Peintre de formation, elle s'est mise à travailler le verre « car la lumière appelle à l'élévation » dit-elle.

Si elle s'est intéressée aux vitraux dans les églises , c'est quelle est animée par la foi. Elle se présente comme chrétienne, mais surtout « mystique », dans le sens universel.

L'église saint Germain de Persan


Dans l'église saint Germain de Persan, ville du Val d'Oise, elle réalise deux grandes verrières vivement colorées et illustrent de manière originale l'Ascension et la Pentecôte.

L'église fut inauguré en 1912, remplaçant une église plus ancienne aujourd'hui disparue.

Le vitrail de la Pentecôte


Dans le vitrail de la Pentecôte, l'artiste met en scène de manière très originale les grands symboles de l'envoi de l'Esprit Saint.

                   La colombe


En haut la colombe surplombe le ciel et la terre comme il est écrit dans les premiers chapitres de la Genese. «  le souffle de Dieu planait au-dessus des eaux. » (Gn 1,2). Elle est inscrite dans une spirale multicolore, d'où découlent de longues volutes teintées de couleurs vives qui viennent envelopper l'assemblée réunie rappelant les langues de feu mentionnées dans le livre des Actes « Alors leur apparurent des langues qu’on aurait dites de feu, qui se partageaient, et il s’en posa une sur chacun d’eux ». (Ac 2,3)

                    Deux anges


De chaque coté deux anges aux ailes déployées, soufflent vivement sur des nuages et le firmament étoilé. « , tu t'avances sur les ailes du vent ; tu prends les vents pour messagers » (Ps 103, 3-4)

Toute la composition est mouvement, afin de traduire la puissance transformatrice de l'Esprit.

                     Les hommes de la terre


Dans la partie inférieure du vitrail, des hommes et des femmes, adoptent des attitudes variées, en prière, debout les bras levés pour accueillir l'Esprit, prêts à partir pour rendre témoignage de la présence du Ressuscité dans notre monde.



Le texte biblique

 Lecture de l'évangile selon st Jean (Jn 14, 15-16.23b-26)

 

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
    « Si vous m’aimez,
vous garderez mes commandements.
    Moi, je prierai le Père,
et il vous donnera un autre Défenseur
qui sera pour toujours avec vous.
    Si quelqu’un m’aime,
il gardera ma parole ;
mon Père l’aimera,
nous viendrons vers lui
et, chez lui, nous nous ferons une demeure.
    Celui qui ne m’aime pas
ne garde pas mes paroles.
Or, la parole que vous entendez n’est pas de moi :
elle est du Père, qui m’a envoyé.
    Je vous parle ainsi,
tant que je demeure avec vous ;
    mais le Défenseur,
l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom,
lui, vous enseignera tout,
et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. » 

 


 (Jn 14, 15-16.23b-26)

 



Commentaires

 

Si vous m’aimez, vous resterez fidèles à mes commandements (Jn 14,15-18).

Je vous ai donné ce commandement de vous aimer les uns les autres,

de pratiquer entre vous ce que moi-même ai fait pour vous. C’est cela l’amour : obéir à ces commandements, et ressembler à celui que vous aimez.

Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur.

Nouvelle parole, pleine de délicatesse. Parce que les disciples ne connaissaient pas encore le Christ d’une manière parfaite, on pouvait penser qu’ils regretteraient vivement sa société, ses entretiens, sa présence selon la chair, et que rien ne pourrait les consoler de son départ.

Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur, c’est-à-dire : un autre tel que moi 

 


St Jean Chrysostome, 344/349-407, Homélie 75, 1 

 

Posez-nous votre question

Méditations récentes

Les prophètes
Les prophètes
Publié il y a 8 jours
Naissance de Jean Baptiste
Naissance de Jean Baptiste
Publié il y a 13 jours
A chaque jour suffit sa peine
A chaque jour suffit sa peine
Publié le Samedi 18 juin 2022
Dimanche de la Trinité
Dimanche de la Trinité
Publié le Dimanche 12 juin 2022
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2022 - Tous droits réservés