En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Saint Jacques

Publié le Lundi 25 juillet 2022


Statue de Jacques de Zébédée (XVIe siècle, musée du Pays rabastinois) 

Jacques de Zebédée, apôtre

Jacques est l'un des premiers apôtres de Jésus avec Jean, André et Pierre.

Avec Jean il est le fils de Zébédée, un patron pécheur du Lac de Tibériade. Disciples de Jean Baptiste, ils ont suivi Jésus après son baptême. Leur mère Marie Salomé suivra également Jésus avec d'autres femmes.

Le fils du tonnerre


Jacques hérita du surnom de « fils du tonnerre » (Mc 3 17), en raison de son fougueux tempérament, c'est lui qui avait proposé d'ordonner qu'un feu du ciel tombe et détruise les Samaritains qui ne vouaient pas les recevoir ! Jésus l' avait réprimandé rappelant que le Fils de l'Homme n'était pas venu pour perdre les âmes mais pour les sauver, et que le bon grain doit pousser avec l'ivraie.

Jacques, l'intime de Jésus


Jacques fait partie du petit groupe des intimes de Jésus. Il assistera à la résurrection de la fille de Jaïre, à la Transfiguration sur le mont Tabor, et à l'agonie de Jésus à Gethsémani. Il s'enfuira durant la Passion.

 

Les voyages de Jacques

La tradition veut que Jacques ait quitté la Judée après le martyre de saint Etienne. L'Eglise d'Espagne rapporte qu'il alla y prêcher l'Evangile.

Il est le seul apôtre dont la mort est rapportée dans les Actes des Apôtres, décapité par Hérode Agrippa en 43 (Ac 12,2).

Puis son corps aurait été transporté en Espagne, la future Santiago de Compostelle.

Le pélerin de Compostelle


Comme sur cette statue polychrome, Saint Jacques est souvent représenté portant le costume traditionnel du pèlerin. Il tient un bâton de sa main gauche, des sandales aux pieds, et un large chapeau. Gourde, couteau et bourse sont pendues à sa ceinture. Son manteau rouge posé sur une tunique protectrice des intempéries, est orné de fines coquilles dorées devenues l'attribut traditionnel des représentations de saint Jacques. (Les pèlerins fixaient des coquilles saint Jacques à leurs capes en l'honneur de l'apôtre et elles symbolisent leur long périple.)

Cette statue vient de l’église Notre Dame du Bourg de Rabastens (Tarn), située sur le chemin de Compostelle.



Le texte biblique

La lecture du jour de l'évangile selon Matthieu (Mt 20, 20-28)


  Alors la mère des fils de Zébédée s’approcha de Jésus avec ses fils Jacques et Jean, et elle se prosterna pour lui faire une demande.

  Jésus lui dit : « Que veux-tu ? » Elle répondit : « Ordonne que mes deux fils que voici siègent, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ton Royaume. »

  Jésus répondit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire ? » Ils lui disent : « Nous le pouvons. »

  Il leur dit : « Ma coupe, vous la boirez ; quant à siéger à ma droite et à ma gauche, ce n’est pas à moi de l’accorder ; il y a ceux pour qui cela est préparé par mon Père. »

  Les dix autres, qui avaient entendu, s’indignèrent contre les deux frères.

  Jésus les appela et dit : « Vous le savez : les chefs des nations les commandent en maîtres, et les grands font sentir leur pouvoir.

  Parmi vous, il ne devra pas en être ainsi : celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur ;

 et celui qui veut être parmi vous le premier sera votre esclave.

 Ainsi, le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude. »

Mt 20, 20-28



Commentaires

« La lettre de saint Jacques apôtre»

La Bible comporte « la lettre de saint Jacques apôtre», attribuée depuis le la fin du 2e siècle, à Jacques « le frère du Seigneur ». 
Cette lettre encyclique est plus probablement l’œuvre d'un auteur se réclamant de sa pensée et de son autorité. Elle est adressée à des communautés d'origine juive dispersées dans l'Empire romain. L'auteur encourage les croyants à tenir bon dans la foi au travers des épreuves de la vie et à être « d'heureux réalisateurs » de la Parole créatrice de Dieu, en témoignant de leur foi en paroles et en actes, en parlant non pas la langue des hommes mais la langue de ceux qui sont à l'image de Dieu, et en fondant leur vie sur la Sagesse de Dieu. 
Que ces chrétiens prennent patience dans l'attente imminente de la parousie, la venue du Seigneur, priant sans cesse avec foi les uns pour les autres, dans le souci du salut de tous.

 


  Frères, en attendant la venue du Seigneur, prenez patience. Voyez le cultivateur : il attend les fruits précieux de la terre avec patience, jusqu’à ce qu’il ait fait la récolte précoce et la récolte tardive.

  Prenez patience, vous aussi, et tenez ferme car la venue du Seigneur est proche.

 Frères, ne gémissez pas les uns contre les autres, ainsi vous ne serez pas jugés. Voyez : le Juge est à notre porte.

  Frères, prenez pour modèles d’endurance et de patience les prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur.

Jc 5 7-10

 

NB : vous pouvez relire deux articles "art et meditation" sur ce texte de Matthieu en 2015 et  2017  

 

 

 

 

 

Posez-nous votre question

Méditations récentes

L'Assomption de Marie
L'Assomption de Marie
Publié il y a 5 jours
Sainte Bénédicte de la Croix, Edith Stein
La Transfiguration
La Transfiguration
Publié il y a 14 jours
Le curé d'Ars :  Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! 
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2022 - Tous droits réservés