En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

L'Assomption de Marie

Publié le Lundi 15 août 2022


Assomption de la Vierge, vers 1450-1455, livre d'heures de Bruges, enluminure sur parchemin , musée de Cluny

 

Livre d'heures


Détachée d'un livre d'heures la représentation de la Vierge Marie se déploie sur une pleine page (19*12 cm) de format rectangulaire aux élégantes bordures enroulées d'acanthes .

Le fond est en camaïeu de bleu orné d'or.

Les anges

Le traitement de l'espace est maladroit, mais les attitudes pleines de vie des anges , leurs ailes multicolores et la grande finesse du modelé des visages, rendent cette enluminure magnifique.

Marie


La Vierge au centre, les mains jointes en prière, est parée d'une robe bleue parsemée d'étoiles et d'un manteau rouge pour souligner sa royauté. De sa charmante chevelure blonde émanent de discrets rayons d'or.



Le texte biblique

Lecture de la première lettre de Paul aux Corinthiens (1 Co 15, 54b-57)

 

Frères,
    quand cet être mortel
aura revêtu l’immortalité,
alors se réalisera la parole de l’Écriture :
La mort a été engloutie dans la victoire.
    Ô Mort, où est ta victoire ?
Ô Mort, où est-il, ton aiguillon ?
    L’aiguillon de la mort,
c’est le péché ;
ce qui donne force au péché,
c’est la Loi.
    Rendons grâce à Dieu qui nous donne la victoire
par notre Seigneur Jésus Christ. 

1 Co 15, 54b-57



Commentaires

Commentaire de saint Bernard

 

" Qui pourra raconter la génération du Christ et l'Assomption de Marie ? Elle se trouve dans les cieux comblée d'une gloire d'autant plus singulière que, sur la terre, elle a obtenu une grâce plus insigne que toutes les autres femmes.

 Si l'œil n'a point vu, si l'oreille n'a point entendu, si le cœur de l'homme n'a point connu dans ses aspirations ce que le Seigneur a préparé à ceux qui l'aiment, qui pourrait dire ce qu'il a préparé à celle qui l'a enfanté, et, ce qui ne peut être douteux pour personne, qui l'aime plus que tous les hommes ? 

Heureuse est Marie, mille fois heureuse est-elle, soit quand elle reçoit le Sauveur, soit quand elle est elle-même reçue par lui; dans l'un et dans l'antre cas, la dignité de la Vierge Marie est admirable, et la faveur dont la majesté divine l'honore, digne de nos louanges." 

 

Saint bernard 1090-1153, 1er Sermon sur l'Assomption de la Vierge Marie, 4 

 


voir le commentaire de ce texte de Paul 

Le cetad propose un cours sur Marie, bible et art  

Posez-nous votre question

Méditations récentes

Comprendre malgré les apparences
Seigneur je ne suis pas digne …..
Seigneur je ne suis pas digne …..
Publié le Lundi 12 septembre 2022
Les parents de Marie
Les parents de Marie
Publié le Jeudi 8 septembre 2022
Le sabbat
Le sabbat
Publié le Samedi 3 septembre 2022
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2022 - Tous droits réservés