En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Semaine de prière pour l'unité des chrétiens, jour 2

Publié le Jeudi 19 janvier 2023


Quand la justice est faite…

 

 

Andrea Mantegna (1431-1506), adoration des mages, detail de Melchior , 1500, musée Guetty

 

Mantegna

Mantegna a réalisé plusieurs tableaux de l'adoration des mages. Ici, à la fin de sa vie, il présente les mages arrivés à l'endroit où se trouve l'enfant. 
« Ils le virent avec Marie sa mère, ils se réjouirent d'une très grande joie, et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils apportèrent des somptueux cadeaux, le l'or, de l'encens de la myrrhe contenus dans des vase précieux » (Matthieu 2, 10-11).

Melchior et ses dons

Nous voyons ici Melchior qui a humblement enlevé sa coiffe royale, présentant des pièces d'or dans un vase chinois.

Après avoir offert leurs présents les mages sont retournés dans leur pays lointain évitant de retrouver le roi Hérode. Celui-ci voulait chercher l'enfant et le faire périr.

 



Le texte biblique

Lecture du livre des Proverbes (Pr 21,13-15)

 

Qui se bouche les oreilles au cri du faible
appellera lui aussi sans obtenir de réponse.

Fait discrètement, un cadeau éteint la colère ;
glissé dans la poche, un présent éteint une violente fureur.

L’exercice du droit est une joie pour le juste,
mais c’est une calamité pour le malfaiteur.

 

 

Proverbes 21,13-15

 



Commentaires

 

Réflexion


D’entrée, le Livre des Proverbes se propose de faire connaître la sagesse et d'instruire pour « faire acquérir une éducation éclairée : justice, équité » (1,3).

 


Tout au long de ses oracles de sagesse, l’appel à agir avec justice et à rechercher la droiture est un constant leitmotiv, sans cesse rappelé et jugé plus agréable aux yeux de Dieu que le sacrifice.

 


En une seule phrase pleine de sagesse, l’orateur témoigne que les justes se réjouissent lorsque justice est faite. Mais la justice dérange ceux qui servent les iniquités.

 


Les chrétiens, au-delà de leurs séparations, devraient se réjouir tous ensemble lorsque la justice est faite, et être prêts à rester unis lorsque cette justice génère une opposition.

 


Quand nous faisons ce que le Seigneur demande et que nous osons rechercher la justice, il se peut que nous nous retrouvions pris dans un tourbillon de résistances et d’opposition à toute tentative d’améliorer les choses pour les plus vulnérables d’entre nous.

[..]

 


Mais rechercher la justice, c’est frapper au cœur des pouvoirs, faire de la place pour l’ordre juste et la sagesse éternelle de Dieu dans un monde trop souvent insensible à la souffrance. Et pourtant, il y a de la joie à faire ce qui est juste.
[..]Que cette joie se manifeste par le partage de nos expériences de la présence de Dieu parmi nous, sur les chemins connus et inconnus où Dieu marche à nos côtés vers la guérison, la réconciliation et l’unité en Christ.

 

Unité des chrétiens 

Les chefs religieux auxquels Jésus s’adresse dans le passage de l’Évangile d’aujourd’hui se sont habitués aux injustices du monde et s’en accommodent. Ils sont heureux d’accomplir des devoirs religieux tels que verser la dîme de la menthe, du fenouil et du cumin, mais négligent leurs devoirs plus lourds et plus dérangeants que sont la justice, la miséricorde et la fidélité. De même, les chrétiens se sont habitués et se sont accommodés des divisions qui existent entre eux. La plupart du temps, nous sommes fidèles dans notre observance religieuse, mais nous négligeons souvent l’exhortation du Seigneur qui veut que tous ses disciples soient un.

 


Défi 

Comment les communautés locales peuvent-elles se soutenir mutuellement pour résister à l’opposition que peut susciter la justice ?

 


Prière

Dieu, tu es la source de notre sagesse. Accorde-nous la sagesse et le courage de faire (la) justice, de réagir face à ce qui ne va pas dans le monde et d’agir pour le rendre juste. Accorde-nous la sagesse et le courage de grandir dans l’unité de ton Fils, Jésus Christ, qui, avec toi et le Saint-Esprit, règne pour les siècles des siècles. Amen.

 

Posez-nous votre question

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2023 - Tous droits réservés