En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Semaine de prière pour l'unité des chrétiens, jour 3

Publié le Vendredi 20 janvier 2023


Faites la justice, aimez la miséricorde, marchez humblement 

 

 

Holocauste, plaque de bois peint, Pitsa, 540-530 av JC, musée archéologique d'Athènes

Grotte de Pitsa


Cette plaque de bois peinte est l'une des quatre trouvées en 1934 dans la grotte de Pitsa, en Corinthie. Les inscriptions en alphabet conrinthien, révèlent qu'elles étaient dédiées aux nymphes vénérées dans cette grotte.

Elle est réalisée avec la technique de la xérographie utilisant des pigments minéraux.

Procession lors d'holocauste

Elle représente une procession vers un autel pour sacrifier un agneau, au son de la flûte et de la lyre.

 

 

 



Le texte biblique

Lecture du livre de Michée (Mi 6,6-8)

 

 « Comment dois-je me présenter devant le Seigneur ?, demande le peuple. Comment m’incliner devant le Très-Haut ? Dois-je me présenter avec de jeunes taureaux pour les offrir en holocaustes ?

 

  Prendra-t-il plaisir à recevoir des milliers de béliers, à voir des flots d’huile répandus sur l’autel ? Donnerai-je mon fils aîné pour prix de ma révolte, le fruit de mes entrailles pour mon propre péché ?

 

  – Homme, répond le prophète, on t’a fait connaître ce qui est bien, ce que le Seigneur réclame de toi : rien d’autre que respecter le droit, aimer la fidélité, et t’appliquer à marcher avec ton Dieu. »

 


Michée 6,6-8



Commentaires

Réflexion

Nous – pas moi.

Le prophète avertit le peuple de ce que signifie la fidélité à l’alliance de Dieu : « Ce que le Seigneur exige de toi ? Rien d’autre que respecter le droit, aimer la fidélité et t’appliquer à marcher avec ton Dieu ».

Dans l’hébreu biblique, la justice et la bonté (la miséricorde) ne sont pas différentes ou opposées l’une à l’autre. En réalité, elles sont liées en un seul mot, mishpat. Dieu nous a montré ce qui est bon, nous demandant de faire la justice en aimant la bonté et en marchant humblement avec lui. Marcher humblement avec Dieu signifie marcher aux côtés des autres ; en conséquence, il n’est pas seulement question de l’individu : mon cheminement, mon amour.

L’amour auquel Dieu nous invite est toujours un amour qui nous rassemble dans la communion : nous – pas moi. Ce point de vue fait toute la différence dans la façon dont nous « faisons la justice ». 
En tant que chrétiens, nous agissons avec justice pour manifester quelque chose du Royaume de Dieu dans le monde, et donc pour inviter les autres dans ce lieu où règne la bonté aimante de Dieu. Dans son Royaume, nous sommes tous aimés de la même manière en tant qu’enfants de Dieu, et en tant qu’Église de Dieu, nous sommes appelés à nous aimer les uns les autres comme des frères et sœurs et à inviter les autres à prendre part à cet amour.

Faire justice, aimer la bonté et marcher humblement avec Dieu, appelle les chrétiens à agir ensemble en rendant témoignage du Royaume de Dieu dans l’unité au sein de nos communautés : nous – pas moi.

 

Unité des chrétiens 

« Marcher humblement » était une gageure pour le jeune homme riche qui demandait à Jésus ce qu’il devait faire pour recevoir la vie éternelle en partage. Depuis sa jeunesse, il avait obéi à tous les commandements mais ne pouvait faire le dernier pas pour se joindre aux disciples de Jésus à cause de sa richesse ; il était prisonnier de ses biens. 
Comme il est difficile pour nous chrétiens de nous défaire de ce que nous percevons comme des richesses mais qui nous empêchent d’accéder à une plus grande richesse, celle qui nous permettra de rejoindre les disciples de Jésus dans l’unité chrétienne

Défi 

Comment nos Églises peuvent-elles mieux répondre aux besoins de nos frères les plus vulnérables ? Comment pouvons-nous honorer chaque voix dans nos communautés ?

 

Prière 

Père aimant et miséricordieux, Élargis notre regard afin que nous puissions voir la mission que nous partageons avec tous nos frères et sœurs chrétiens, qui est de montrer la justice et la bonté de ton Royaume. Aide-nous à accueillir notre prochain comme ton Fils nous a accueillis. Aide-nous à être plus généreux en témoignant de la grâce que tu nous donnes. Par le Christ notre Seigneur. Amen.

Posez-nous votre question

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2023 - Tous droits réservés