En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Septième station

Publié le Jeudi 18 mars 2010


 

Fra Angelico, 1395-1455, mise au tombeau  1438 et 1440, Alte Pinakothek, Munich



Le texte biblique

 

Brutalisé, il s'humilie ; il n'ouvre pas la bouche, comme un agneau traîné à l'abattoir, comme une brebis devant ceux qui la tondent : elle est muette ; lui n'ouvre pas la bouche.

Is 53,7



Commentaires

 

"Je souffre, je souffre et mon corps est durement éprouvé : certains se rient peut-être de mes douleurs et, triomphants, attendent ma mort. Mes membres sont brisés, mes jambes se dérobent : est-ce l'effet de mes mortifications ou de mes péchés ? Est-ce une épreuve ? Je ne sais, mais je rends grâce à Celui qui me dirige. Peut-être vaut-il mieux qu'il en soit ainsi ? Cependant, je te demande, ô Christ, arrête la maladie ! Arrête la d'un mot ! Une parole de Toi et c'est le salut ! Sinon donne-moi au moins la force de tout supporter ! Aux vers ce qui est pour le vers !mais conserve ton image en moi et tu auras là-haut ton serviteur tout entier ! »

Saint Grégoire de Naziance (+390) Poèmes II

Partagez cette page :

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés