En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Quatorzième station, Jésus est mis au tombeau 

Publié le Vendredi 2 avril 2010


 

Fra Angelico, 1395-1455, la déploration du Christ, couvent san Marco, Florence, cellule n° 2



Le texte biblique

 

Tu m'avais bousculé pour m'abattre, mais le Seigneur m'a aidé.

«  Ma force et mon cri de guerre, c'est lui ! «  «  Je lui dois la victoire ! « 

Clameur de joie et de victoire dans les tentes des justes : «  La droite du Seigneur fait un exploit !

la droite du Seigneur est levée ! la droite du Seigneur fait un exploit ! »

Non, je ne mourrai pas, je vivrai pour raconter les œuvres du Seigneur


 

Ps 117,13-17



Commentaires

 

« O fils de la Vierge,

de la Vierge le Dieu

et du du monde le créateur!

Ta souffrance,

c'est l'abime de la sagesse.

Seul tu sais ce que tu étais

et ce que tu es devenu.

Dans la soif de souffrir

tu as jugé bon de venir;

dans le désir de nous sauver

comme un ami tu as pris sur toi

nos iniquités :

par ta mort tu les as tuées.

Seul, tu es à la fois

souffrant et impassible,

seul tu meurs et rachètes,

o toi qui as permis à la Vierge sainte

de te nommer, en toute simplicité :

« mon fils et mon Dieu »


 

Romanos le Méolde (+ 560) hymne : la Vierge au pied de la croix, VII et XVIII


 

Partagez cette page :

Méditations récentes

Jérémie appelle à la conversion
L’opulence promise
L’opulence promise
Publié il y a 14 jours
L’arrogance
L’arrogance
Publié le Mercredi 15 juillet 2020
La bénédiction du dépouillement
La bénédiction du dépouillement
Publié le Mercredi 8 juillet 2020
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés