En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Exhortation de saint Pierre à la sainteté

Publié le Mardi 25 mai 2010


Manuscrit de la Première Lettre de saint Pierre, initiale P, tirée de la bible latine de 1407, abbaye bénédictine de Malmesbury Wiltshire, Angleterre.

 Ce manuscrit a été écrit en Belgique par Gerard Brils, grand-maitre en calligraphie, pour être utilisé lors des lectures communautaires en monastères.

Le texte est celui des premiers versets de la la première lettre de saint Pierre : Pierre, apôtre de Jésus Christ, aux élus qui vivent en étrangers dans la dispersion, dans le Pont, la Galatie, la Cappadoce, l'Asie et la Bithynie, élus selon le dessein de Dieu le Père »...(...par la sanctification de l'Esprit, pour obéir à Jésus Christ..)

L'enluminure de la lettre P est décorée de l'apôtre Pierre, de face, solide dans sa foi, qu'il puise dans le Livre qu'il teint de la main droite. De l'autre main il tient l’énorme clé, qui le symbolise en tant que chef de l'Église.
Son visage est ferme, la bouche entr'ouverte, il parle aux disciples. Il est auréolé, ce qui indique sa sainteté.
Sa chevelure est bien particulière, non conforme aux représentations classiques de cheveux abondants. Porte t-il la tonsure bénédictine ?
Mais la vigueur qui ressort de ce portrait correspond aux exhortions multiples de l'apôtre.
 



Le texte biblique

 Sur ce salut, les prophètes ont réfléchi et médité, et ils ont annoncé la grâce que vous deviez recevoir.
 Ils cherchaient à savoir de quels temps et de quelles circonstances voulait parler l'Esprit du Christ présent en eux, quand il prédisait les souffrances du Messie et la gloire qui suivrait sa Passion.
Dieu leur révéla que l'accomplissement de leurs prophéties n'était pas pour leur temps, mais pour le vôtre. Et maintenant, cet accomplissement vous a été proclamé par ceux qui vous ont apporté l'Évangile sous l'action de l'Esprit Saint envoyé du ciel, alors que les anges eux-mêmes voudraient bien pouvoir scruter ce message.
 Préparez donc votre esprit pour l'action, restez sobres, mettez toute votre espérance dans la grâce que vous devez recevoir lorsque Jésus Christ se révélera.
 Soyez comme des enfants obéissants, cessez de modeler vos désirs sur ceux que vous aviez autrefois, quand vous étiez dans l'ignorance.
 Mais, à l'image du Dieu saint qui vous a appelés, soyez saints, vous aussi, dans toute votre conduite,
 puisque l'Écriture dit :Soyez saints, car moi, je suis saint.

 1Pierre 1,10-16



Commentaires

Saint Pierre dans ses lettres se présente comme apôtre du Christ, il intervient pour exhorter les communautés fidèles dispersées notamment dans les régions du Pont, de la Cappadoce (Nord de la Turquie actuelle) à tenir bon dans l'épreuve. Ce sont des communautés de pauvres, en butte aux tracasseries de leur entourage, qui vont jusqu’à la persécution.

Après les adresses et salutations d'usage, et les bénédictions pour la révélation du salut en Jésus Christ, Pierre évoque l'accomplissement du salut entrevu par les prophètes : ce salut, préparé par Dieu depuis les origines, est offert aujourd’hui aux chrétiens.
Pour encourager ses lecteurs Pierre leur montre qu’ils sont les bénéficiaires de toute les annonces et recherches prophétiques de l’Ancien Testament, et il met en valeur le rôle de l'Esprit Saint dans la révélation.

Les prophètes n'avaient pas la tâche facile, ils ont recherché et fait des investigations difficiles. Ils ont connu cette tension de la foi vers la compréhension que nous connaissons bien : ils cherchaient à savoir en quel temps se réaliserait le salut espéré.
A leur tour les croyants ont besoin d'encouragements, car ils ne peuvent que difficilement comprendre le mystère du Christ, sa passion et sa glorification. Pas facile à voir au milieu des difficultés quotidiennes ! Les cœurs sont lents à croire, les esprits sans intelligence !
Mais Pierre parle de l'Esprit présent en eux, et qui agit comme il agit sur les messagers de l'Évangile. Ainsi Pierre souligne l'unité fondamentale de la révélation : par anticipation le Christ communiquait son Esprit aux prophètes qui devaient orienter vers sa venue, comme maintenant il soutient de son Esprit les évangélistes.

Même les anges, poussés par leurs désirs, se penchent du ciel pour voir ce qui se passe sur la terre, au bénéfice des croyants ! Dans le l'Ancien Testament, le livre de Daniel notamment, les anges, messagers de Dieu, apparaissent comme médiateurs de la révélation, comme Paul l'évoque dans la lettre aux Ephésiens : « Autorités et Pouvoirs dans les cieux connaissent, grâce à l'Église, la sagesse multiple de Dieu. » (3,10)

Pierre en vient alors aux exhortations proprement dites, mettant en valeur les différents aspects de la vie chrétienne.
Le thème de l'Exode se profile en filigrane : l’attitude de veille demandée pour la nuit de Pâques, les reins ceints représente l’abandon des convoitises qui ramenaient le cœur du peuple vers l'Égypte.  

Partagez cette page :

Méditations récentes

Jérémie appelle à la conversion
L’opulence promise
L’opulence promise
Publié il y a 13 jours
L’arrogance
L’arrogance
Publié le Mercredi 15 juillet 2020
La bénédiction du dépouillement
La bénédiction du dépouillement
Publié le Mercredi 8 juillet 2020
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés