En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Saint Thomas

Publié le Mardi 3 juillet 2012


Vasari, Giorgio 1511-1574) saint Thomas, 1572, église Santa Croce à Florence

Asari est non seulement le biographe bien connu des Vies des peintres les plus excellents, sculpteurs et architectes mais aussi un architecte et un peintre dans la mouvance du maniérisme italien du 16ème siècle, œuvrant auprès des Médicis.

En 1565 Côme de Médicis a commandité la rénovation de l'église florentine de la Santa Croce et c'est Vasari qui en fut architecte. Vasari a conçu un programme autour de la passion du Christ pour la décoration des différents autels.Le tableau de l'incrédulité du saint Thomas montre saint Thomas touchant les plaies du Christ (évangile de ce jour) au centre. La composition est savante, accentuée par la présence d'une arcade architecturale dont les proportions sont méticuleusement étudiées pour ordonner tout le point de vue centré sur les deux personnages principaux.

La scène évangélique située dans une humble maison bien fermée est transposée dans un espace public aux dimensions prodigieuses; l'artiste a-t-il voulu rendre cette scène publique et souligner la présence du Christ ressuscité reconnue par tous les hommes ?

Thomas est entouré de toute une série de personnages divers, vivement animés. Certains au premier plan expriment leurs sentiments interrogatifs, d'autres derrière les colonnes regardent en curieux et en haut de l'escalier encore d'autres qui semblent plus étrangers à la scène. Tous sont concernés par ce Jésus qui apparaît glorieux, tant par les couleurs plus lumineuses de son corps (il resplendit), que par son geste imposant, le bras levés ; il se montre en Maitre. Dans l'arcade supérieure, des personnages célestes évoquent le lien entre Jésus et Dieu. 

 



Le texte biblique

Et donc, vous n'êtes plus des étrangers ni des gens de passage, vous êtes citoyens du peuple saint, membres de la famille de Dieu,

 car vous avez été intégrés dans la construction qui a pour fondations les Apôtres et 1es prophètes ; et la pierre angulaire c'est le Christ Jésus lui-même.

 En lui, toute la construction s'élève harmonieusement pour devenir un temple saint dans le Seigneur.

En lui, vous êtes, vous aussi, des éléments de la construction pour devenir par l'Esprit Saint la demeure de Dieu.

 

Ephésiens 2,19-22

 



Commentaires

Les deux versets précédant notre passage ont développé l’idée de la réunion par le Christ de « ceux qui étaient loin », les païens, et de « ceux qui étaient proches », les juifs ; sont ainsi réunies dans la communauté chrétienne les deux groupes religieux qui symbolisent l’ensemble de l’humanité.

Par Jésus, la paix est apportée à tous, l'accès au Père est donné à tous dans un seul Esprit. Ceux qui étaient loin, étrangers à la Promesse faite par Dieu au peuple juif, comme le peuple de la Promesse qui déjà était proche, tous sont maintenant des familiers la maison de Dieu. En grec comme en hébreu la « maison » désigne aussi bien le lieu d'habitation que les personnes qui y demeurent ; les païens (encore appelés « ceux des Nations ») jusque là considérés comme des athées ou des idolâtres, appartiennent par la foi à la « maison » de Dieu de manière définitive.

Elle est conduite sur le témoignage des apôtres et les prophètes. Par la transmission de l'Évangile, ces acteurs sont le fondement, tandis que le Christ est la pierre angulaire de la construction : on ne sait pas s’il s’agit du rocher contre lequel les fondations s’appuient, ou au contraire la clef de voûte qui tient assemblées les pièces de l'édifice qui montent vers lui. En tout cas l’image est celle d’une construction vivante qui ne cesse de monter. Le dynamisme procuré par le Christ lui vient de l'Esprit Saint. Toute l'humanité est réconciliée dans le Christ et animée de l'intérieur par la force de l'Esprit.

 

Partagez cette page :

Méditations récentes

Jérémie appelle à la conversion
L’opulence promise
L’opulence promise
Publié il y a 14 jours
L’arrogance
L’arrogance
Publié le Mercredi 15 juillet 2020
La bénédiction du dépouillement
La bénédiction du dépouillement
Publié le Mercredi 8 juillet 2020
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés