En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Fête de la Nativité

Publié le Mardi 25 décembre 2012


Raphael, (1483-1520), la madone à la rose, la sainte famille avec le petit saint Jean Baptiste, vers 1516, musée du Prado.

Le tableau généralement attribué à Raphaël, mais l'intervention de collaborateurs n'est pas exclue, notamment celle de Giulio Romano et de Gian Francesco Penni.

Ce tableau fait partie du groupe des oeuvres de Raphael de ses dernières années et a été présenté à la dernière exposition du musée du Louvre. Cette période est celle de son plein épanouissement artistique et influencera profondément l'art européen de l'époque, constituant le sommet de la Renaissance italienne.

La douceur et l'élégance des Madones de Raphaël ont toujours séduit.

Ici Raphael représente une sainte famille selon une iconographie traditionnelle, la Mère et l'Enfant, Joseph et le petit Jean Baptiste. A l'origine le bandeau en bas du tableau où est posée la rose ne faisait pas partie du tableau, et c'est cette rose qui a donné le nom du tableau !

L'enfant Jésus accepte avec enthousiasme le parchemin qui lui est remis, tandis que la Vierge semble vouloir enlacer son enfant comme si elle voulait l'empêcher de recevoir le phylactère, indiquant « voici l'agneau de Dieu » (notez le raccourci magistral du « ecce ») qui lui est donné par le petit Jean Baptiste.

La figure de Joseph, la seule sans auréole, dans une zone plus sombre, est traitée dans une touche plus douce et plus large que les autres figures, et semble encourager Jean Baptiste à avancer.

La qualité stylistique est remarquable tant par la composition tridimensionnelle et sculpturale, le rendu des carnations, des draperies, par exemple les plis de la manche de la Vierge révèlent un emploi extrêmement subtil des glacis, le traitement naturaliste des cheveux des enfants.

Les couleurs sont subtiles et plus claires que dans les derniers tableaux de Raphael : la juxtaposition de la doublure vert vif de la robe bleue et du rose satinée de la manche de la Vierge marquent une nouvelle orientation coloriste de Raphaël.

 



Le texte biblique

Tu seras une couronne resplendissante
entre les doigts du Seigneur,
un diadème royal dans la main de ton Dieu. »

 

 

Is 62,3



Commentaires




Toute l’équipe du CETAD

vous présente ses meilleurs vœux

pour 2013

Partagez cette page :

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés