En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

7ème jour : Marcher dans la solidarité

Publié le Jeudi 24 janvier 2013


Jaccopo Bassano, 1515-1592, Le Bon samaritain, 1562-3, National Gallery, Londres

 

 

 

Le bon Samaritain

 

 Marcher humblement avec Dieu, c’est cheminer dans la solidarité avec tous ceux qui luttent pour la justice et la paix. Cettemarche a des conséquences non seulement sur les croyants individuels, mais aussi sur la nature et la mission véritables de l’ensemble de la communauté chrétienne.

L’Église est appelée et rendue capable de partager la souffrance de tous, en prenant la défense et le soin des pauvres, des nécessiteux et des marginalisés. Tout ceci est implicite dans notre prière pour l’unité chrétienne de cette semaine



Le texte biblique

Et voici qu'un légiste se leva et lui dit, pour le mettre à l'épreuve : «  Maître, que dois-je faire pour recevoir en partage la vie éternelle ? « Jésus lui dit : «  Dans la Loi qu'est-il écrit ? Comment lis-tu ? «  Il lui répondit : «  Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée et ton prochain comme toi-même. «  Jésus lui dit : «  Tu as bien répondu. Fais cela et tu auras la vie. «  Mais lui, voulant montrer sa justice, dit à Jésus : «  Et qui est mon prochain ? «  Jésus reprit : «  Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, il tomba sur des bandits qui, l'ayant dépouillé et roué de coups, s'en allèrent, le laissant à moitié mort. Il se trouva qu'un prêtre descendait par ce chemin ; il vit l'homme et passa à bonne distance. Un lévite de même arriva en ce lieu ; il vit l'homme et passa à bonne distance. Mais un Samaritain qui était en voyage arriva près de l'homme : il le vit et fut pris de pitié. Il s'approcha, banda ses plaies en y versant de l'huile et du vin, le chargea sur sa propre monture, le conduisit à une auberge et prit soin de lui. « Le lendemain, tirant deux pièces d'argent, il les donna à l'aubergiste et lui dit : «  »Prends soin de lui, et si tu dépenses quelque chose de plus, c'est moi qui te le rembourserai quand je repasserai. » Lequel des trois, à ton avis, s'est montré le prochain de l'homme qui était tombé sur les bandits ? «  Le légiste répondit : «  C'est celui qui a fait preuve de bonté envers lui. «  Jésus lui dit : «  Va et, toi aussi, fais de même. « 



Commentaires

Une des images bibliques évoquant fortement l’Église unie en solidarité avec les

opprimés est la parabole du Bon Samaritain. Comme les Dalits, le Bon Samaritain

fait partie d’une communauté méprisée et rejetée et est le premier dans le récit qui

s’inquiète de l’homme abandonné sur le bord de la route et proclame par son geste

solidaire l’espérance et le réconfort offerts par l’Évangile. Marcher vers l’unité des

chrétiens et marcher humblement avec Dieu, solidaires de tous ceux qui sont en

quête de justice et de bonté, sont inséparables.

Partagez cette page :

Méditations récentes

Parole de feu
Parole de feu
Publié il y a 6 jours
Notre Dame des douleurs
Notre Dame des douleurs
Publié il y a 14 jours
La nativité de la Vierge
La nativité de la Vierge
Publié le Mardi 8 septembre 2020
Paul et Apollos, missionnés à Corinthe
Paul et Apollos, missionnés à Corinthe
Publié le Mercredi 2 septembre 2020
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés