En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Fête de la croix glorieuse

Publié le Vendredi 14 septembre 2007


(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Basilique de Saint-Apollinaire-in-Classe à Ravenne, vers 550.


La représentation est particulièrement impressionnante par la beauté de la liturgie de gloire qui y est dévoilée. La mosaïque de l’abside réalisée vers la moitié du VIè siècle, au moment de la reconquête byzantine, montre la cette croix glorieuse avec le visage du Christ qui apparaît au centre . La croix est recouverte d’or et de pierres précieuses qui rayonne sur un ciel parsemé de quatre-vingt-dix-neuf étoiles.

En contemplant cette Croix glorieuse, qui rayonne dans la nuit étoilée, le croyant est conduit à expérimenter un au-delà de la nuit. Le monde dévoilé est un monde de grâce, de bénédiction, d’éternité. Il donne à voir le visage de Celui qui donne sens à toute vie et à toute souffrance et dont la Croix transfigure l’homme. Par sa croix, le Christ a recréé l’univers entier. Sa lumière divine habite sa Croix et par là même toutes nos croix.

La signification de cette Croix glorieuse rayonnant au sein d’une nuit étoilée révèle en fait que l’expérience de la présence de Dieu s’expérimente dans l’épaisseur de la nuit. Le chemin de la vie intérieure passe par le creuset d’une nuit habitée par la lumière de l’Amour rayonnant sur la Croix. La lumière jaillit du cœur de la nuit et ne peut rayonner si elle ne traverse pas l’épaisseur de nos nuits, de nos croix sous toutes leurs formes (angoisses, souffrances physiques et intérieures...) afin que s’expérimente la brûlure de l’aurore lumineuse et l’embrasement de l’âme dans le feu de la lumière divine : « Entrons plus avant dans l’épaisseur . »



Le texte biblique

Cet extrait de l’évangile de saint Jean suit l’entretien avec Nicodème. L’incompréhension de Nicodème va permettre d’aller plus loin dans l’enseignement des mystères de Dieu. Dans ces versets seule subsiste la parole révélatrice. Celle-ci se fait encore plus profonde : « des choses de la terre » (verset 12), on passe « aux choses célestes ».

La seule connaissance authentique de Dieu est celle qui vient de celui qui est, descendu du ciel, le Fils de l’homme. Jésus est ce révélateur que Nicodème n’a pas su reconnaître.

Jésus enracine sa parole dans l’histoire d’Israël, la nouveauté qu’il apporte à la fois éclaire les Ecritures et s’appuie sur elles pour les accomplir. La référence à l’épisode du serpent d’airain rattache la venue de Jésus aux évènements de l’Exode : Jésus est le nouveau Moïse Plus encore : comme le serpent était élevé, ainsi le Fils de l’homme sera élevé sur la croix. La mort qui menaçait le peuple tenait à son incroyance, il était incapable de reconnaître la présence de Dieu qui l’accompagnait.

Or le salut en vérité vient de Dieu, et Dieu se manifeste par un amour qui est vainqueur de la mort. L’exaltation du Fils qui nous révèle Dieu coïncide, dans l’évangile de Jean, avec la mort sur la croix, elle est au sommet de la révélation. La croix dévoile l’amour de Dieu, le don de Dieu : « « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique ». Dieu a tant aimé le monde : la croix révéle que Dieu ne vient pas juger et condamner le monde, mais qu’il lui pardonne et lui redonne tout son amour ; elle devient pour les croyants source de vie. Le Fils de Dieu en croix a pouvoir de faire vivre les hommes qui croient en lui.



Commentaires

Nul n'est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme. De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l'homme soit élevé, afin que tout homme qui croit obtienne par lui la vie éternelle. Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.

Jn 3,13-17

Partagez cette page :

Méditations récentes

Jérémie appelle à la conversion
L’opulence promise
L’opulence promise
Publié il y a 13 jours
L’arrogance
L’arrogance
Publié le Mercredi 15 juillet 2020
La bénédiction du dépouillement
La bénédiction du dépouillement
Publié le Mercredi 8 juillet 2020
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés