En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Le désespoir et la persévérance

Publié le Mercredi 27 novembre 2013


Edvard Munch, (1863-1944) le cri , 1893-1910, Musée national et Munch, Oslo, Norvège

 

 

Munch est un peintre expressionniste norvégien.

Ce tableau, le plus connu de cet artiste, fait partie d'une série La frise de la vie dans laquelle Munch traite des thèmes de la vie, de l'amour, de la peur et de la mort, expériences humaines fondamentales.

 

Il écrit lui-même à propos de cette toile (dont il existe plusieurs versions) : « un soir, je marchais suivant un chemin. D'un côté se trouvait la ville et en dessous de moi, le fjord. J'étais fatigué, malade. Je me suis arrêté pour regarder vers le fjord, le soleil se couchait, les nuages étaient teintés de rouge, comme du sang. J'ai senti passer un cri dans la nature ; il m'a semblé que je pouvais entendre ce cri. J'ai peint ce tableau, peint des nuages comme du véritable sang. Les couleurs hurlaient. C'est devenu le tableau Le cri, pour la frise de la vie »

 

Cette œuvre symbolise l'homme moderne emporté par une crise d'angoisse existentielle. Munch exprime ici une émotion intense, sa peur de la maladie, de la mort, de la solitude ,d'où l'éloignement des autres personnages représentés au fond du tableau. On ne semble pas pouvoir échapper au cri de la Nature, à moins de se boucher les oreilles, ce que fait le personnage central. Entend-il une voix intérieure l'incitant à dépasser cette peur, à poursuivre sa vie sur le chemin de l'amour ?



Le texte biblique

Mais avant tout cela, on portera la main sur vous et l'on vous persécutera ; on vous livrera aux synagogues, on vous jettera en prison, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à cause de mon Nom.

 Ce sera pour vous l'occasion de rendre témoignage.

 Mettez-vous dans la tête que vous n'avez pas à vous soucier de votre défense.

 Moi-même, je vous inspirerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront opposer ni résistance ni contradiction.

Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos amis, et ils feront mettre à mort certains d'entre vous.

Vous serez détestés de tous, à cause de mon Nom.

Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu.

C'est par votre persévérance que vous obtiendrez la vie.

 

Luc 21,12-19

 

 



Commentaires

Nous continuons à lire l'enseignement de Jésus dans le temple. Après un certain nombre d'avertissement, Jésus prophétise une série d’événements, des guerres et autres conflits tragiques précédés de persécutions contre les croyants (ensuite, Jésus parlera de la destruction de Jérusalem)

 

Les persécutions sont le tout premier événement à s'inscrire dans l'histoire, dès les premiers jours de la communauté chrétienne de Jérusalem dont Luc parle dans les Actes. Ce sont une constante du temps de l’Église. Dans ce climat à venir de peur, de terreurs, Jésus tient à encourager les chrétiens, à résister, à garder confiance.

Le premier motif de confiance dans l'épreuve fait écho à un enseignement antérieur (Lc 12,11-12). Lors de leur comparution devant les autorités juives, les rois et les gouverneurs romains, les disciples recevront pour se défendre un langage et une sagesse auquel il ne sera pas possible de s'opposer. Ce don est donné par l'Esprit Saint, ici c'est le Christ ressuscité qui est évoqué et qui est dispensateur de ce même Esprit. Les chrétiens pourront tenir un langage à quoi aucun adversaire ne pourra résister ni répliquer

 

Après un tableau bien sombre, Jésus incite les disciples à la persévérance par laquelle ils obtiendront la vie.

 

Partagez cette page :

Méditations récentes

Manger la parole
Manger la parole
Publié mardi
La Transfiguration
La Transfiguration
Publié il y a 8 jours
Jérémie appelle à la conversion
Jérémie appelle à la conversion
Publié le Lundi 27 juillet 2020
L’opulence promise
L’opulence promise
Publié le Mardi 21 juillet 2020
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés