En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Ensemble, nous ne manquons d'aucun don de la grâce !

Publié le Lundi 20 janvier 2014


René Magritte (1898-1967), l'oiseau bleu

Points de réflexion

Job se rend compte qu’en dépit de tout ce qui lui a été enlevé, il garde la crainte du Seigneur – c’est-à-dire la sagesse. Nous autres frères et sœurs en Christ, bien qu’appauvris par nos divisions, nous avons tous reçu abondamment une diversité de bienfaits tant spirituels que matériels pour l’édification de Son corps.

Et cependant, en dépit des promesses de Dieu, et de la vie et l’amour généreux de Jésus, il nous arrive, tout comme aux disciples dans l’évangile de Marc (8,14-21), d’oublier notre vraie richesse : nous nous opposons, nous thésaurisons; nous parlons et agissons comme si nous n’avions « pas de pains ».

Le Christ n’a pas été divisé : nous disposons ensemble suffisamment de dons pour les partager les uns avec les autres, et « avec tout ce qui vit ».

***



Le texte biblique

La crainte du Seigneur, voilà la sagesse :

Puisque son ventre n'a pas su se contenter, il ne sauvera aucun de ses trésors.

Rien n'échappait à sa voracité, aussi son bonheur ne durera pas.

Au comble de l'abondance, la détresse va le saisir, la main de tous les misérables s'abattra sur lui.

Il en sera à se remplir le ventre quand Dieu déchaînera sur lui sa colère. Elle pleuvra sur lui en guise de nourriture.

Fuit-il l'arme de fer, l'arc de bronze le transperce.

Il arrache la flèche, elle sort de son corps, et dès que la pointe quitte son foie, les terreurs sont sur lui.

Des ténèbres se dissimulent en toutes ses caches, un feu le dévore que nul n'attise, le malheur frappe ce qui subsiste en sa tente.

Les cieux dévoilent son crime, et la terre se soulève contre lui.

Les richesses de sa maison s'en vont comme des eaux qui s'écoulent au jour de la colère.

 

Job 28,20-28 



Commentaires

Prière

Dieu fidèle dont la main est grande ouverte, nous te bénissons de nous avoir comblés de tous les dons spirituels nécessaires pour parvenir à la taille du Christ dans sa plénitude : pour la sagesse, les dons du service et le pain que tu nous accordes. Aide-nous à être signes de l’abondance de tes dons, et rassemble-nous dans l’unité afin que nous puissions transmettre les bienfaits de ton règne éternel à tout lieu de souffrance et de dénuement. Remplis de l’Esprit Saint, nous t’en prions, au nom de Celui qui nous a offert le pain de sa vie livrée pour nous, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

Partagez cette page :

Méditations récentes

Jérémie appelle à la conversion
L’opulence promise
L’opulence promise
Publié il y a 13 jours
L’arrogance
L’arrogance
Publié le Mercredi 15 juillet 2020
La bénédiction du dépouillement
La bénédiction du dépouillement
Publié le Mercredi 8 juillet 2020
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés