En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Election de saint Mathias pour témoigner

Publié le Mercredi 14 mai 2014


Domenico Tiepolo (1727-1804 , Election de saint Mathias comme douzième apôtre, Musée du Louvre.

 

Tiepolo est un peintre et graveur italien de l'époque baroque, fils de Giovanni Battista et frère de Lorenzo Baldissera.

 

Domenico a longtemps été considéré comme suiveur, ne procurant qu'un reflet de l’œuvre de son père. Mais en fait son art s'avère original pour le goût de l'époque quant au rythme de ses oeuvres et à la sensibilité qu'il montre pour la lumière. Il s’intéresse à la vie contemporaine notamment dans les scènes du carnaval de Venise, ville où il est né. Il a produit des esquisses de Polichinelle de la commedia dell'arte. Domenico créa, en dehors de grandes fresques décoratives, une série originale de vingt illustrations de la Fuite en Egypte et l'une des quatorze stations du chemin de la Croix.

 

Sur la gravure de l'élection de Matthias, les disciples et les apôtres sont réunis dans une grande salle close avec fenêtres à barreaux. Pierre préside l'assemblée il est sur une estrade. La foule est nombreuse, chaque personnage est en mouvement. Seuls quelques uns portent une auréole. Celle de Pierre est éclairée par un grand nuage de plus en plus lumineux, au sein du quel est représentée la colombe de l'Esprit Saint.

Devant lui Matthias est agenouillé et Pierre lui impose les mains pour le bénir.

 



Le texte biblique

  En ces jours-là, Pierre se leva au milieu des frères qui étaient réunis au nombre d’environ cent vingt personnes, et il déclara :

« Frères, il fallait que l’Écriture s’accomplisse. En effet, par la bouche de David, l’Esprit Saint avait d’avance parlé de Judas, qui en est venu à servir de guide aux gens qui ont arrêté Jésus :

 ce Judas était l’un de nous et avait reçu sa part de notre ministère ;

 puis, avec le salaire de l’injustice, il acheta un domaine ; il tomba la tête la première, son ventre éclata, et toutes ses entrailles se répandirent.

 Tous les habitants de Jérusalem en furent informés, si bien que ce domaine fut appelé dans leur propre dialecte Hakeldama, c’est-à-dire Domaine-du-Sang.

 Car il est écrit au livre des Psaumes : Que son domaine devienne un désert, et que personne n’y habite, et encore : Qu’un autre prenne sa charge.

 Or, il y a des hommes qui nous ont accompagnés durant tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu parmi nous,

 depuis le commencement, lors du baptême donné par Jean, jusqu’au jour où il fut enlevé d’auprès de nous. Il faut donc que l’un d’entre eux devienne, avec nous, témoin de sa résurrection. »

On en présenta deux : Joseph appelé Barsabbas, puis surnommé Justus, et Matthias.

 Ensuite, on fit cette prière : « Toi, Seigneur, qui connais tous les cœurs, désigne lequel des deux tu as choisi

 pour qu’il prenne, dans le ministère apostolique, la place que Judas a désertée en allant à la place qui est désormais la sienne. »

 On tira au sort entre eux, et le sort tomba sur Matthias, qui fut donc associé par suffrage aux onze Apôtres.

 Ac 1, 15...26






Commentaires

Nous sommes au début du livre des Actes des Apôtres. Pierre qui sera souvent le porte parole du groupe des premiers chrétiens, parle en tant que chef de la communauté fraternelle des cent vingt, qui pour Luc, constituent le nouveau peuple de Dieu que symbolisait le choix des douze apôtres par Jésus. Donc Pierre est préoccupé de reconstituer ce noyau central des Douze.

Pierre commence par évoquer la trahison de Judas comme un événement annoncé par l’Écriture (sans doute Ps 41,10), ce qui montre combien, dans l’Église du 1er siècle, on était convaincu que la vie, l’œuvre de Jésus étaient considérés comme « accomplissement » des promesses faite à Israël concernant le salut.

 

Pour ce qui concerne la nomination de Mathias, il faut qu'il remplisse des conditions précises : avoir été compagnon de l'aventure évangélique depuis le commencement (au baptême de Jean) jusqu'à l'Ascension, et donc qu'il soit un témoin de la résurrection. Le service du nouvel apôtre est de témoigner du Ressuscité auprès de tous les hommes.

 

Plusieurs candidats remplissaient cette fonction dans le groupe des cent vingt et l'assemblée acquiesce au projet de Pierre. Ce dernier en désigne deux, mais veut laisser au Seigneur le choix.

L’Église se met en prière à Jésus qui continue à diriger les siens. Le tirage au sort était une pratique courante dans la communauté de Qumran, notamment pour l'admission des nouveaux membres.

Sur Matthias rien de plus sur lui ne sera dit. Ce sera d'ailleurs le cas des neuf autres apôtres. Seuls Pierre et Jean seront nommément les acteurs de certains épisodes des Actes. Mais c’est collectivement que les Apôtres sont témoins du Ressuscité et premiers membres d’une Eglise de frères.

 

Partagez cette page :

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés