En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Méfiez-vous des faux prophètes

Publié le Mercredi 25 juin 2014


Beatus de Facundus, 1047, La capture de la bête et du faux prophète, Bibliotheque nationale d'Espagne

 

Le Beatus de Ferdinand I et dona Sancha fut enluminé par Facundus pour les rois de Castille et Leon, Le manuscrit contient plus de 100 miniatures illustrant un commentaire de l'Apocalypse écrit par Beatus de Liébana au 8e siècle.

 

Les couleurs sont éclatantes, même violentes, en très bon état de conservation, les formes sont élégantes. Les dessins étranges frappent l'imagination.

La mise en page reprend celle des manuscrits mozarabes.

La capture du loup et du faux prophète est typique de l'ensemble de l’œuvre.

 

Certes le Beatus Facundus comme les autres Beatus ne veut pas décrire des réalités sensibles naturelles. Les images veulent parler à l'âme et permettre l’un accès à la vérité du récit en facilitant une méditation du texte biblique.



Le texte biblique

  Méfiez-vous des faux prophètes qui viennent à vous déguisés en brebis, alors qu’au-dedans ce sont des loups voraces.

 C’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. Va-t-on cueillir du raisin sur des épines, ou des figues sur des chardons ?

 C’est ainsi que tout arbre bon donne de beaux fruits, et que l’arbre qui pourrit donne des fruits mauvais.

Un arbre bon ne peut pas donner des fruits mauvais, ni un arbre qui pourrit donner de beaux fruits.

 Tout arbre qui ne donne pas de beaux fruits est coupé et jeté au feu.

 Donc, c’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.

 

Mt 7, 15-20



Commentaires

Autour de Matthieu existaient des prédicateurs au titre officiel de « prophètes ». mais l'évangéliste rappelle qu'il peut s'agir de faux prophètes à l'allure exemplaire, mais animés du goût du profit et de la gloire. Leur titre et leur allure extérieure ne sont pas une garantie suffisante ; il faut vérifier si leurs actes et leur conduite sont conformes à l'enseignement de Jésus.

 

Matthieu utilise des comparaisons puisées dans la nature, images que son entourage pouvait fort bien comprendre. Il oppose la nature en friche et la nature cultivée.

 

Ainsi qui sont les faux prophètes ? Difficile de les distinguer, encore une fois. Dieu laisse libre, Chacun a besoin de discerner et cela se fait dans a durée ? Les vrais prophètes sont reconnus aux œuvres qu'ils finissent par produire.

 

Tout chrétien , simple fidèle, laïc, ou pasteur, est appelé à une conversion comme l'annonçait déjà Jean Baptiste. Son discours intérieur et son discours extérieur doivent être à l'unisson, sous peine de ne pas porter de bons fruits pour le royaume.

Les vrais prophètes appellent à un travail sur soi, comme on travaille la nature pour qu'elle porte du fruit.

 

Partagez cette page :

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés