En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

La vie selon l’esprit : la création

Publié le Mardi 30 octobre 2007


Marc Chagall (1887-1985) , La Création de l’homme, 1956-1958, Musée national Message Biblique Marc Chagall

L’ange de Dieu portant Abraham endormi descend du ciel représenté dans sa couleur divine or, vers la terre représentée sur ce fond bleu caractéristique de Chagall « bleue comme une orange »
L'homme est encore inanimé, et son corps tendrement abandonné aux célestes bras qui le portent. Le couple humain se dessine en bas à gauche
Mais déjà la tentation est préfigurée en bas à droite.
A gauche, Chagall n'a pas manqué de représenter, en même temps que l'apparition de la créature humaine, celle des animaux créés au cinquième jour.
Le soleil tournoie dans la partie supérieure, et emporte dans sa course les protagonistes du Livre : David, Jérémie, Aaron et la grande figure du Crucifié, symbole pour Chagall de l'humanité tourmentée.



Le texte biblique

Ce passage célèbre la glorification du chrétien à laquelle la création est associée. L’espérance y apparaît comme un mouvement entraîné par l’Esprit qui arrache l’homme à l’esclavage du néant pour le conduire à l’adoption filiale, « la gloire des enfants de Dieu »
L’homme atteint par le péché, la création entière en subit les dommages. Elle est soumise à la vanité à cause de celui qui l’y a soumise, c’est-à-dire Dieu ; cette expression difficile fait allusion à la malédiction divine su sol selon Gn 3,17-18 : « parce que tu as écouté la voix de la femme et que tu as mangé de l’arbre dont je t’avais formellement prescrit de ne pas manger, le sol sera maudit à cause de toi ». Atteinte de corruption, la création n’en attend pas moins avec impatience la révélation des fils de Dieu. Elle attend avec impatience, elle aspire de toutes ses forces.
Ainsi Paul souligne-t-il fortement le lien entre l’homme et le monde qui l’entoure : loin de s’enfoncer dans l’abîme, le monde doit devenir « nouvelle création » (2 Co 5,17). En effet la création n’est pas considérée pour elle-même, mais dans son lien avec les enfants de Dieu, car l’homme ne peut pas être compris en dehors de ce rapport à l’ensemble du monde créé ; mais de ce fait la responsabilité de l’homme est fortement soulignée
Paul exprime le caractère imparfait du salut actuel, mais aussi sa certitude : l’espérance est attente persévérante, jusque parfois dans la nuit de la foi ; mais elle est aussi certitude, car nous avons déjà reçu l’Esprit du Fils, l’Esprit qui fait de nous des fils. Au verset suivant nous apprendrons que notre prière elle-même est portée et animée de l’intérieur par l’Esprit qui crie pour nous vers Dieu (v. 26).
Portée par l’Esprit de prière, notre tâche d’homme n’est-elle pas de prendre en charge la création, pour la situer avec nous dans le souffle de l’Esprit qui nous conduit vers la gloire des fils ?



Commentaires

J'estime donc qu'il n'y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire que Dieu va bientôt révéler en nous. En effet, la création aspire de toutes ses forces à voir cette révélation des fils de Dieu. Car la création a été livrée au pouvoir du néant, non parce qu'elle l'a voulu, mais à cause de celui qui l'a livrée à ce pouvoir. Pourtant, elle a gardé l'espérance d'être, elle aussi, libérée de l'esclavage, de la dégradation inévitable, pour connaître la liberté, la gloire des enfants de Dieu. Nous le savons bien, la création tout entière crie sa souffrance, elle passe par les douleurs d'un enfantement qui dure encore. Et elle n'est pas seule. Nous aussi, nous crions en nous-mêmes notre souffrance ; nous avons commencé par recevoir le Saint-Esprit, mais nous attendons notre adoption et la délivrance de notre corps. Car nous avons été sauvés, mais c'est en espérance ; voir ce qu'on espère, ce n'est plus espérer : ce que l'on voit, comment peut-on l'espérer encore ? Mais nous, qui espérons ce que nous ne voyons pas, nous l'attendons avec persévérance.
Rm 8,18-25

Partagez cette page :

Méditations récentes

La bénédiction de Dieu
La bénédiction de Dieu
Publié il y a 6 jours
La mission de Paul
La mission de Paul
Publié le Mardi 6 octobre 2020
Qui est le plus grand ?
Qui est le plus grand ?
Publié le Lundi 28 septembre 2020
Parole de feu
Parole de feu
Publié le Mercredi 23 septembre 2020
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés