En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Semaine de l'unite des chrétiens (8)

Publié le Dimanche 25 janvier 2015


Mosaïque de saint Marc de Venise, 11-13e, la samaritaine

 

 

Jésus est assis, il enseigne la main levée et tenant le rouleau de la Parole, il est assis sur un rocher d'où coule l'eau vive. Il est accompagné de ses disciples, tous auréolés comme Jésus. Ils portent les vêtements comme les juifs.

 

De l'autre coté du puits la samaritaine.

Elle est représentée deux fois, elle porte le même vêtement mais son attitude diffère : une fois, cruche à la main , la main tendue vers Jésus, une deuxième fois elle raconte à ses compatriotes l'expérience qu'elle vient de vivre. A cause de ses paroles ils vont croire en Jésus.

 

L e puits est polylobé, ayant la forme d'un baptistère. l'eau est précisément représentée par ces traits ondulés. Et de ce puits sort une grande tige à trois branches (symbole trinitaire), insistant sur la fécondité de l'eau donnée par Jésus.

 



Le texte biblique

À ce moment-là, ses disciples arrivèrent ; ils étaient surpris de le voir parler avec une femme. Pourtant, aucun ne lui dit : « Que cherches-tu ? » ou bien : « Pourquoi parles-tu avec elle ? »

La femme, laissant là sa cruche, revint à la ville et dit aux gens :

 « Venez voir un homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait. Ne serait-il pas le Christ ? »

Ils sortirent de la ville, et ils se dirigeaient vers lui.

 

 Beaucoup de Samaritains de cette ville crurent en Jésus, à cause de la parole de la femme qui rendait ce témoignage : « Il m’a dit tout ce que j’ai fait. »

 Lorsqu’ils arrivèrent auprès de lui, ils l’invitèrent à demeurer chez eux. Il y demeura deux jours.

 

Jean 4, 27-30.39-40 



Commentaires


Beaucoup avaient cru en lui à cause de la parole de la femme

 

 

Le coeur transformé, la Samaritaine devient missionnaire. Elle annonce à son peuple qu’elle a trouvé le Messie. Et beaucoup croient en Jésus « à cause de la parole de la femme » (Jn 4, 39).

 

Être missionnaire ne signifie pas faire du prosélytisme. Tous ceux qui annoncent Jésus en vérité proposent le dialogue dans l’amour, respectent les différences et sont prêts à apprendre de l’autre.

 

Notre mission doit reposer sur la parole mais aussi sur le témoignage, c’est à dire vivre ce que nous proclamons.

 

 

Prière

 

Seigneur, fais que nous témoignions de ton unité tant par nos paroles que par notre vie.

 

Transforme- nous afin que nous soyons d’authentiques porteurs de la Bonne Nouvelle.

 

Que toute rencontre avec notre prochain soit une rencontre avec toi. Nous te le demandons au nom de ton Fils Jésus Christ, dans l’unité du Saint-Esprit.

 

Amen.

***

 

Cette semaine de prière pour l’unité des chrétiens, en cette année 2015, a encore rappelé l’urgence du christianisme : se convertir et témoigner dans la paix.

Partagez cette page :

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés