En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

La pentecote, l'envoi de l'Esprit Saint

Publié le Dimanche 24 mai 2015


Momik, 1260 ? - mort en 1333/39, la Pentecôte, in Evangile, musée d'Erevan, Matenadaran, Arménie



Momik est un artiste arménien de fin 13e /début 14e siècle à une époque où la grande Armenie vit une période de  calme et de prospérité entre les invasions de Mongols et celle de Tamerlan.

Les princes arméniens sont cultivés et des écoles d'art sont installées dans les monastères, comme à Novarank, dans le nord est du pays, où Momik exerce son art de sculpteur, d'architecte et de peintre.

 

Momik est l'un des représentants les plus éminents de l’École de miniature de Gladzor. Il réalisa deux Évangiles illustrés, en 1292 et 1309, qui témoignent sa grande connaissance des traditions de l'art de la miniature et sa qualité de grand innovateur de l'art arménien. Plusieurs de ses œuvres avaient été présentés à l'exposition Armenia Sacra au Louvre en 2007.

 

Dans cette miniature de la Pentecôte que nous regardons aujourd’hui, est présentée la colombe nimbée de l'Esprit Saint, d'où s'échappent des rayons bleus qui traversent un ciel doré pour arriver sur terre à travers les nuées. Les langues de feu ne sont pas visibles , mais la Vierge au centre, saint Jean et les autres apôtres, lèvent la tête pour recevoir l'Esprit.

 

Momik inaugura de nouvelles tendances dans l'art de la miniature. De son style se dégage un certain lyrisme et une poésie d'une grande profondeur.



Le texte biblique

 Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d’auprès du Père, lui, l’Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur.

Et vous aussi, vous allez rendre témoignage, car vous êtes avec moi depuis le commencement.

 J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter.

Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître.

 Lui me glorifiera, car il recevra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître.

 Tout ce que possède le Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître.

 

Jn 15,26-27;1612-15



Commentaires

 

« Esprit de Vérité, qui es venu à nous le jour de la Pentecôte pour nous former à l'école du Verbe divin, remplis en nous la mission pour laquelle le Fils T'a envoyé. Remplis tous les cœurs et suscite chez de nombreux jeunes l'aspiration à ce qui est authentiquement grand et beau dans la vie, le désir de la perfection évangélique, la passion pour le salut des âmes. Soutiens les "ouvriers de la moisson" et donne la fécondité spirituelle à leurs efforts pour accomplir le bien. Rends nos cœurs parfaitement libres et purs, et aide-nous à vivre en plénitude la marche à la suite du Christ, pour goûter comme le don ultime venant de Toi la joie qui n'aura pas de fin. Amen. » 

 

 Prière de Saint Jean-Paul II du 14 octobre 1989 

 

 

 



Cet Esprit tout-puissant, splendide, incorruptible, procédait de la lumière incréée, de la substance que le Père transmet aux Fils ; aujourd'hui, langue de feu dans Sion, il manifeste aux nations cette lumière qu'il puise dans la divinité [...]
Enfant de l'Église, fils de la lumière, recevez la rosée enflammée de l'Esprit, et par elle la rémission et l'affranchissement de vos péchés ; car aujourd'hui la loi est sortie de Sion, la grâce du Saint-Esprit, sous la forme d'une langue de feu [...].

Pour nous, nous n'avons qu'un cri : Toi qui renouvelles divinement l'Univers, sois béni !

Mon âme a la nostalgie de Dieu ; toute en pleurs, elle Le recherche. Seigneur, Tu vois ma déchéance et ma douleur ; verse sur moi, le pécheur, la grâce de ton Saint-Esprit. Accorde-moi Ton esprit d'humilité afin que je puisse Te connaître.

Saint Jean Damascène (v.675-760), Hymne extrait du Pentecostarion, in L'Année liturgique, Dom Guéranger, t. III, et Textes mystiques d'Orient et d'Occident, Solange Lemaître, Paris, Plon, 1936, t. II.

 

Partagez cette page :

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés