En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

l'appel de saint Mathieu : la vocation donnée pour faire connaître le Christ

Publié le Lundi 21 septembre 2015


Saint Mena et le Christ, icône de Baouit, Moyenne Egypte, 8e siècle, musée du Louvre

 

Cette exceptionnelle peinture représente le Christ au nimbe cruciforme et l'abbé Ména supérieur du monastère de Baouit , fondé en 385, portant dans sa main gauche le rouleau contenant la règle du monastère dont il a la charge.

 

Les deux personnages sont représentés dans une stricte frontalité devant un paysage, collines marron accompagnées d'un ciel aux couleurs de soleil couchant.

A droite le Christ de taille légèrement supérieure est nommé par l'inscription comme le Sauveur. Il tient de la main gauche un évangéliaire richement décoré de pierreries.

Sa main droite est posée, en signe d'accompagnement sur l'épaule de Mena qui fait un geste de bénédiction. La simplicité et l'humilité se dégagent de ce haut personnage qui se laisse faire et guider par le Christ.

 

La relation intime des deux personnages montre une amitié par laquelle le Christ partage et confie une mission à son fidèle serviteur qu'il a appelé à de hautes fonctions.

Les deux visages sont empreints d'une intense spiritualité, et de l’icône se dégage un profond sentiment d'humanité. Jésus est le frère et l'ami qui accompagne dans la mission donnée.



Le texte biblique

Moi qui suis en prison à cause du Seigneur, je vous exhorte donc à vous conduire d’une manière digne de votre vocation :

 ayez beaucoup d’humilité, de douceur et de patience, supportez-vous les uns les autres avec amour ;

 ayez soin de garder l’unité dans l’Esprit par le lien de la paix.

 Comme votre vocation vous a tous appelés à une seule espérance, de même il y a un seul Corps et un seul Esprit.

 Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême,

 un seul Dieu et Père de tous, au-dessus de tous, par tous, et en tous.

 À chacun d’entre nous, la grâce a été donnée selon la mesure du don fait par le Christ.

 Et les dons qu’il a faits, ce sont les Apôtres, et aussi les prophètes, les évangélisateurs, les pasteurs et ceux qui enseignent.

 De cette manière, les fidèles sont organisés pour que les tâches du ministère soient accomplies et que se construise le corps du Christ,

 jusqu’à ce que nous parvenions tous ensemble à l’unité dans la foi et la pleine connaissance du Fils de Dieu, à l’état de l’Homme parfait, à la stature du Christ dans sa plénitude.

 

Eph 4,1-7.11-13

 



Commentaires

Paul est alors prisonnier pour avoir proclamé le Seigneur. Il exhorte le Ephésiens à être fidèles à leur foi.

Il leur demande d'évaluer les implications d'une telle appartenance et de se comporter conformément à leur vocation.

 

Les croyants sont qualifiés d'appelés (klètoi), terme qui est construit sur la même racine que le mot église (ecclesia). Son exhortation n'est valable que dans le fait qu'ils sont incorporés au corps du Christ. Il s'agit de rendre visible l'Eglise, dans son unité elle devient le corps du Christ.

Ainsi les membres de la communauté sont appelés à tisser entre eux des liens d'unité, entre eux et pour le Seigneur.

 

L'union entre les croyants entre eux est fondée sur un appel. Les croyants ne se cooptent pas, il n'y a pas de choix de personnes mais les membres ont répondu chacun à un appel. Et cet appel constitue le corps qui se construit et s'exprime dans une foi et une espérances communes.

Le seul moyen de faire partie de ce corps est donné par le Christ. Le seul témoignage possible est celui de la confession de foi qui reconnaît un seul Dieu et père de tous. L'Eglise dépend toute entière du Christ et elle tire sa cohésion de lui seul.

 

Les dons donnés par le Christ sont ceux qui portent la parole : les apôtres, les prophètes, les évangélistes, l'enseignement, et le gouvernement, les pasteurs. Ils remplissent des fonctions qui ne sont pas des fonctions de domination mais de service, exercés dans la dépendance absolue de celui qui est à l'origine de ces dons.

 

Partagez cette page :

Méditations récentes

Jérémie appelle à la conversion
L’opulence promise
L’opulence promise
Publié il y a 13 jours
L’arrogance
L’arrogance
Publié le Mercredi 15 juillet 2020
La bénédiction du dépouillement
La bénédiction du dépouillement
Publié le Mercredi 8 juillet 2020
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés