En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Immaculée conception

Publié le Samedi 8 décembre 2007


Giuliano di Simone da Lucca (actif fin du 14 ème siècle)
La Vierge et l'Enfant entourés de quatre anges et quatre saints
(Sainte Marie-Madeleine, Saint Nicolas de Bari, Sainte Dorothée, Saint Pierre) ; au premier plan Eve et le Serpent, Paris, musée du Louvre


La vierge est présentée sur un trône drapé de rouge impérial, digne de sa condition de mère de Dieu, « theotokos » elle porte l’enfant Jésus sur ses genoux. Elle est en gloire, entourée d’anges, elle est dans le monde du divin. A ses pieds quatre saints, représentés de manière très humaine, volume des corps, mouvements. Marie est au centre de ces deux mondes divins et humains, elle est celle qui intercède.

A ses pieds les deux personnages du texte de la Genèse, Eve et le serpent.
Marie est « la nouvelle Eve »,(saint Irénée), mère de tous les humains à travers son Fils Jésus. Elle est délivrée du serpent, du mal, qui a trompée Eve. C’est ce que nous commémorons en cette fête de l’immaculée Conception. Dieu par cette faveur a permis à la jeune Marie de devenir la mère de son Fils.

Marie est ainsi pleinement accordée au projet de Dieu sur elle et sur l’humanité.


Rappelons que ce dogme a été promulgué le 8 décembre 1854. C’est trois ans après, en 1858 que la Vierge apparut à lourdes à Bernadette Soubirous. Cette année sera célébré le 150e anniversaire de ces apparitions.



Le texte biblique

Mis à l’épreuve à la suite du commandement de Dieu, l’Homme et la Femme trouvent devant eux le Séducteur. La Femme est séduite la première et au lieu d’être pour l’Homme une aide semblable à lui, elle se fait séductrice . Après avoir transgressé la Loi, leurs yeux s’ouvrirent, mais au lieu de la « connaissance » convoitée, ils ne découvrent que leur nudité misérable qui devient signe de la conscience blessée.

Devant Dieu, ils se sentent honteux et ils n’assument plus leurs actes et reportent leur culpabilité sur l’autre. La sentence de Dieu évoque à grands traits la condition historique des hommes en faisant entrevoir son mystérieux rapport avec le péché. L’humanité que représentent Adam et Eve, apparaît comme prisonnière du Péché et de la Mort, dont le serpent personnifiait insidieusement la puissance. La liberté humaine dès son premier choix a opté pour le malheur et la mort. C’est pourquoi toute l’histoire humaine se poursuivra sous le signe de l’inimitié et de la lutte entre la race entière et le serpent.

La condition humaine porte les traces d’une blessure irrémédiable : l’Homme et la Femme sont atteints dans leur fonctions spécifiques, la femme dans sa maternité et l’homme dans son travail.

Mais l’humanité vaincue entrevoit qu’un jour elle triomphera de son adversaire « sa descendance te meurtrira la tête ». Cette victoire de l’homme sur Satan , c’est le but même de la mission du Christ, venu « réduire à l’impuissance celui qui avait l’emprise sur la mort « ( He 2,14)



Commentaires

Le Seigneur Dieu appela l'homme et lui dit : « Où es-tu donc ? » L'homme répondit : « Je t'ai entendu dans le jardin, j'ai pris peur parce que je suis nu, et je me suis caché. » Le Seigneur reprit : « Qui donc t'a dit que tu étais nu ? Je t'avais interdit de manger du fruit de l'arbre ; en aurais-tu mangé ? » L'homme répondit : « La femme que tu m'as donnée, c'est elle qui m'a donné du fruit de l'arbre, et j'en ai mangé. » Le Seigneur Dieu dit à la femme : « Qu'as-tu fait là ? » La femme répondit : « Le serpent m'a trompée, et j'ai mangé. » Alors le Seigneur Dieu dit au serpent : « Parce que tu as fait cela, tu seras maudit parmi tous les animaux et toutes les bêtes des champs. Tu ramperas sur le ventre et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. Je mettrai une hostilité entre la femme et toi, entre sa descendance et ta descendance : sa descendance te meurtrira la tête, et toi, tu lui meurtriras le talon. » L'homme appela sa femme Ève (c'est-à-dire : la vivante), parce qu'elle fut la mère de tous les vivants.
Gn 3,9..20

Partagez cette page :

Méditations récentes

Parole de feu
Parole de feu
Publié il y a 6 jours
Notre Dame des douleurs
Notre Dame des douleurs
Publié il y a 14 jours
La nativité de la Vierge
La nativité de la Vierge
Publié le Mardi 8 septembre 2020
Paul et Apollos, missionnés à Corinthe
Paul et Apollos, missionnés à Corinthe
Publié le Mercredi 2 septembre 2020
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés