En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Avent 2015 avec Jean Baptiste (3)

Publié le Mercredi 9 décembre 2015


Jean le témoin 


Vezelay, Jean Baptiste, (1240-1250), Façade occidentale.

 

Jean Baptiste est représenté plusieurs fois dans les sculptures de la basilique de Vezelay.

 

Sur la façade occidentale de la basilique de Vezelay, Jean Baptiste est présent entre les fines baies de la façade situées dans la partie inférieure du pignon et éclairant le narthex.

Selon son iconographie traditionnelle, il est représenté tenant dans sa main droite, sur un plateau l'agneau mystique surmonté de la croix. Jean Baptiste reconnaît Jésus comme l'agneau de Dieu. Ainsi il rend témoignage de Jésus.

 

En disant le mot « voici », Jean affirme la présence de Jésus, événement qu'il avait d'abord annoncé.

 

Désigner Jésus comme celui qui vient, c'est désigner Jésus comme la gloire de Dieu venue dans le désert, qu'il était chargé de préparer.

 

Jean Baptiste affirme aussi que celui qui vient était avant lui, c'est montrer en Jésus celui qui existait avant les temps, et qui est venu à la fin des temps, le Fils éternel de Dieu.

 

C'est par le témoignage du Père et par le témoignage de l'Esprit que Jean Baptiste peut rendre témoignage au Fils. La Trinité tout entière est mystérieusement rendue présente.



Le texte biblique

Voici le témoignage de Jean, quand les Juifs lui envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des lévites pour lui demander : « Qui es-tu ? »

Il ne refusa pas de répondre, il déclara ouvertement : « Je ne suis pas le Christ. »

 Ils lui demandèrent : « Alors qu’en est-il ? Es-tu le prophète Élie ? » Il répondit : « Je ne le suis pas. – Es-tu le Prophète annoncé ? » Il répondit : « Non. »

 Alors ils lui dirent : « Qui es-tu ? Il faut que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu sur toi-même ? »

Il répondit : « Je suis la voix de celui qui crie dans le désert : Redressez le chemin du Seigneur, comme a dit le prophète Isaïe. »

 Or, ils avaient été envoyés de la part des pharisiens.

 Ils lui posèrent encore cette question : « Pourquoi donc baptises-tu, si tu n’es ni le Christ, ni Élie, ni le Prophète ? »

 Jean leur répondit : « Moi, je baptise dans l’eau. Mais au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas ;

 c’est lui qui vient derrière moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de sa sandale. »

Cela s’est passé à Béthanie, de l’autre côté du Jourdain, à l’endroit où Jean baptisait.

 Le lendemain, voyant Jésus venir vers lui, Jean déclara : « Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde ;

 c’est de lui que j’ai dit : L’homme qui vient derrière moi est passé devant moi, car avant moi il était.

Et moi, je ne le connaissais pas ; mais, si je suis venu baptiser dans l’eau, c’est pour qu’il soit manifesté à Israël. »

 Alors Jean rendit ce témoignage : « J’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et il demeura sur lui.

Et moi, je ne le connaissais pas, mais celui qui m’a envoyé baptiser dans l’eau m’a dit : “Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre et demeurer, celui-là baptise dans l’Esprit Saint.”

 Moi, j’ai vu, et je rends témoignage : c’est lui le Fils de Dieu. »

 

Jn 1, 19-34



Commentaires

Prophète du Très-Haut, 
Tu n'es pas la Lumière
Mais son témoin. 
Avant même de naître, 
Tu la révèles : 
Joie sans parole ! 

Tu cries dans le désert, 
Tout un peuple se lève 
Vers le Jourdain ;
Ton baptême réveille 
La soif d'eau vive : 
Proche est la Source !

Voici l'Agneau de Dieu, 
Tes disciples le suivent, 
Tu restes là ;
Mais ton âme jubile 
Quand ils l'écoutent : 
Noces du Verbe !

Plus libre que les rois, 
Tu contestes ce monde 
Sans infini.
Ton martyre dans l'ombre 
Prévient l'aurore : 
Christ est lumière ! 

 

Hymne 29 août, Commission Francophone Cistercienne

Partagez cette page :

Méditations récentes

Manger la parole
Manger la parole
Publié mardi
La Transfiguration
La Transfiguration
Publié il y a 8 jours
Jérémie appelle à la conversion
Jérémie appelle à la conversion
Publié le Lundi 27 juillet 2020
L’opulence promise
L’opulence promise
Publié le Mardi 21 juillet 2020
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés