En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Noel 2015 avec Jean Baptiste

Publié le Jeudi 24 décembre 2015


Il est né le fils de Dieu, l'amour de Dieu, annoncé par Jean-Baptiste



Mantegna, 1431-1506, La Vierge à l'Enfant avec Marie-Madeleine et saint Jean le Baptiste,1490/1505, National Gallery, Londres

 

 

La Vierge porte l'enfant sur ses genoux, elle est déjà reine, assise sur un trône surmonté d'un dais entièrement rouge, évoquant la passion future de son fils.

 

Elle est accompagnée de Jean Baptiste adulte, avec sa canne de berger surmontée d'une croix.

Un phylactère s'enroule autour où est inscrit un texte en latin partiellement caché : « Contemplez l'agneau de Dieu qui enlève le péché du monde » (Jean 1,29). 

 

A droite, c'est Marie Madeleine qui tient une fiole de parfum dans sa main droite.

 



Le texte biblique

 Comme ils sont beaux sur les montagnes, les pas du messager, celui qui annonce la paix, qui porte la bonne nouvelle, qui annonce le salut, et vient dire à Sion : « Il règne, ton Dieu ! »

 Écoutez la voix des guetteurs : ils élèvent la voix, tous ensemble ils crient de joie car, de leurs propres yeux, ils voient le Seigneur qui revient à Sion.

 Éclatez en cris de joie, vous, ruines de Jérusalem, car le Seigneur console son peuple, il rachète Jérusalem !

 Le Seigneur a montré la sainteté de son bras aux yeux de toutes les nations. Tous les lointains de la terre ont vu le salut de notre Dieu.

 

Is 52,7-10



Commentaires

« Plusieurs fois tu es né dans ta vie, pour une vie, plus proche à chaque naissance, de la contemplation du mystère de l'amour de Dieu.

Aide-nous, aide chacun d'entre nous, aide moi qui ne suis encore jamais né, à naître, à renaitre sans cesse, car, tu le sais, et ce sera ainsi jusqu'à la fin des temps, « la création tout entière gémit, elle passe par les douleurs d’un enfantement qui dure encore.» (Rm 8,22).

Et tu sais qu'il en sera ainsi jusqu'à la fin des temps ; aide-nous, Précurseur, aide nous sinon à comprendre, du moins à accueillir ce grand mystère du triomphe de l'amour. »

 

Dominique Ponneau , Jean Baptiste, la gloire de l'enfantement, Salvador, 2015 

Partagez cette page :

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés