En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

semaine de l'Unité des chrétiens (2) Appelés à être messagers de joie

Publié le Mardi 19 janvier 2016


Appelés à être messagers de joie

Fra Angelico, 1387-1455, La ronde des élus, détail du jugement dernier, 1431-1435 ; couvent San Marco, Florence

 



 

Nous admirons un détail du fameux panneau de Fra Angelico représentant le jugement dernier.

 

Dans la partie latérale de droite, des anges dansent de joie, ils ont au-dessus d'eux des rayons dorés jaillissant de la porte du royaume de Dieu. Ce sont les nouveaux élus.

 

Ils ont répondu à l'amour de Dieu, et vont demeurer dans son amour, ce qui les transporte de joie.

 

Demeurer dans son amour, signifie demeurer dans le Christ. L'amour dont parle Jean n'est pas de l'ordre éthique que nous atteignons, il s'agit de l'amour témoigné par le Christ à chaque être humain durant son ministère terrestre.

 

Cet amour prodigué par Jésus est structurant, c'est un amour qui forme à la responsabilité que doit prendre le croyant. En gardant les commandements, c'est à dire en restant fidèle à la parole de Dieu, le croyant n'entre pas dans le cycle infernal de la rétribution, mais accède à la « joie » de Dieu que Fra Angelico exprime si bien. Cette joie est indépendante des aléas du monde.

 

La promulgation du commandement entraîne l'exigence d'amour mutuel, l'engagement sans restriction pour le frère afin de permettre une vie en plénitude.

 



Le texte biblique

 Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour.

 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.

Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.

 Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.



Jn 15,9-12





Commentaires

Prière

Dieu d’amour, regarde notre volonté de te servir en dépit de notre pauvreté spirituelle et de nos aptitudes limitées. Viens habiter de ta présence les désirs profonds de nos cœurs. Remplis nos cœurs brisés de ton amour qui guérit, pour qu’il nous soit possible d’aimer comme tu nous as aimés. Accorde-nous le don de l’unité, pour que nous puissions te servir avec joie et que nous partagions ton amour à tous. Nous te le demandons au nom de ton fils Jésus Christ, notre Seigneur. Amen

Partagez cette page :

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés