En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Semaine de l'Unité des chrétiens (4) Un peuple de frères appelés à proclamer

Publié le Jeudi 21 janvier 2016


Un peuple de frères appelés à proclamer

Fra Angelico, 1387-1455, La Thébaïde, 1420, détail, quelques scènes de vie quotidienne et de travaux des champs ; musée des Offices Florence

  

La Thébaïde est le nom de plusieurs peintures de Fra Angelico. L'une est conservée au musée des Offices à Florence, l'autre est fragmentée et dispersée en plusieurs musées dont le musée Condé de Chantilly. La Thébaïde, dans l'acceptation chrétienne, est la région désertique de Thèbes en Egypte, symbolisant le lieu ou des hommes pieux se retiraient, ceux qui ont donné naissance au monachisme.

 

Dans les foyers artistiques que sont les monastères, se développe au 15e siècle une iconographie spécifique, à partir des Camaldules, ordre religieux d'inspiration bénédictine fondé par Romuald de Ravenne en 1012 à Camaldoli en Toscane. Ils allient la vie commune de travail, les offices et l'érémitisme. Les artistes en viennent à créer des panoramas historiés où déambulent des moines. Fra Angelico réalise ainsi dans ce contexte cette Thébaïde.

 

On voit dans ce détail les moines s'adonner à la vie des champs, les uns sèment des plantes dans un enclos, d'autres sont représentés dans des activités et lieux divers avec l’introduction d'animaux étonnants tels les ours, des cerfs etc.

 

Cette introduction du monde réel, de quelques scènes de vie quotidienne et de travaux des champs, tout en montrant des modèles de vie vertueuse, est nouvelle dans son œuvre. Il s'agit d'une œuvre de jeunesse où la finesse des détails provient de l'expérience de Fra Angelico de la miniature.

 

La parabole racontée par Mathieu utilise une comparaison empruntée à la vie quotidienne. Un semeur a jeté de la semence dans des terrains différents, un chemin, un terrain pierreux, des épines ou enfin de la bonne terre. Les échecs répétés n'ont pas empêché la croissance et même la surabondance du fruit. Car Dieu donne à tous, et il donne à profusion...

 

Et cette histoire se conclut par un appel solennel à l'écoute.

 



Le texte biblique

 Il leur dit beaucoup de choses en paraboles : « Voici que le semeur sortit pour semer.

 Comme il semait, des grains sont tombés au bord du chemin, et les oiseaux sont venus tout manger.

 D’autres sont tombés sur le sol pierreux, où ils n’avaient pas beaucoup de terre ; ils ont levé aussitôt, parce que la terre était peu profonde.

 Le soleil s’étant levé, ils ont brûlé et, faute de racines, ils ont séché.

 D’autres sont tombés dans les ronces ; les ronces ont poussé et les ont étouffés.

 D’autres sont tombés dans la bonne terre, et ils ont donné du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un.

 Celui qui a des oreilles, qu’il entende ! »



Mt 13,3-9



Commentaires

Prière

Seigneur Jésus, tu as dit que c’est à l’amour que nous aurions les uns pour les autres que l’on nous reconnaîtrait comme tes disciples. Fais que, fortifiés par ta grâce, nous travaillions inlassablement à l’unité visible de ton Église, afin que la Bonne Nouvelle que tu nous appelles à proclamer puisse se faire entendre en chacune de nos paroles et en tous nos actes. Amen.

Partagez cette page :

Méditations récentes

Avent, Fratelli Tutti (2)
Avent, Fratelli Tutti (2)
Publié avant-hier
Avent, Fratelli Tutti (1)
Avent, Fratelli Tutti (1)
Publié il y a 5 jours
L'apocalypse
L'apocalypse
Publié il y a 9 jours
Les 4  Vivants et les 24 Vieillards
Les 4 Vivants et les 24 Vieillards
Publié le Mercredi 18 novembre 2020
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés