En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Le salut pour les non juifs

Publié le Mercredi 27 avril 2016


Jésus enseignant aux apôtres, catacombes Domitille, 4e siècle.

Les chrétiens ont besoin de se réunir, tant pour célébrer leur culte que pour discuter des questions d'évangélisation. Cette fresque nous montre les disciples réunis autour de Jésus habillé en romain.

Les Romains, issus du paganisme, les non juifs, font partie de la communauté : pas de distinction entre les disciples. Mais cela ne s'est pas fait sans difficulté.

Paul, l’apôtre des païens est venu d'Asie Mineure vers Jérusalem pour parler du projet d'accueillir les païens sans passer la circoncision. Plusieurs réunions ont dû avoir lieu pour débattre de la question. On imagine les débats passionnés.

L'Eglise se répandra ainsi depuis le monde juif de Jérusalem jusqu'à Rome sans que soit imposé un joug difficile à porter : le salut est offert à tous les hommes.





Le texte biblique



 Des gens, venus de Judée à Antioche, enseignaient les frères en disant : « Si vous n’acceptez pas la circoncision selon la coutume qui vient de Moïse, vous ne pouvez pas être sauvés. » 

 Cela provoqua un affrontement ainsi qu’une vive discussion engagée par Paul et Barnabé contre ces gens-là. Alors on décida que Paul et Barnabé, avec quelques autres frères, monteraient à Jérusalem auprès des Apôtres et des Anciens pour discuter de cette question. 

 L’Église d’Antioche facilita leur voyage. Ils traversèrent la Phénicie et la Samarie en racontant la conversion des nations, ce qui remplissait de joie tous les frères. 

 À leur arrivée à Jérusalem, ils furent accueillis par l’Église, les Apôtres et les Anciens, et ils rapportèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux. 

 Alors quelques membres du groupe des pharisiens qui étaient devenus croyants intervinrent pour dire qu’il fallait circoncire les païens et leur ordonner d’observer la loi de Moïse. 

 Les Apôtres et les Anciens se réunirent pour examiner cette affaire.

 

Ac 15,1-6



Commentaires

Luc relate ici un conflit qui a marqué les débuts de la communauté chrétienne.

Antioche (située dans la Turquie actuelle proche de la frontière syrienne) était devenue une métropole importante, et elle fut pour les premiers chrétiens la base de départ de la mission auprès des païens. L'Eglise d'Antioche pourrait concurrencer dangereusement l'autorité de l'église mère de Jérusalem, restée essentiellement judéo-chrétienne. Certains des apôtres de Jérusalem étaient réticents à l'idée de laisser entrer de nombreux païens dans l'Eglise.

Survient alors une controverse grave qui met en péril l'unité des chrétiens. Le danger est maintenant à l'intérieur de l'Eglise, c'est une querelle d'ordre religieux.

La mission auprès des non juifs avait été initiée par Pierre (Ac 10,11) et conduite par Paul et Barnabé.

Arrive la question de savoir s'il faut être circoncis selon la loi de Moïse pour être sauvé.

Ceux qui en sont convaincus ne sont certes pas hostiles à l'offre de salut à tous, mais ils sont persuadés que pour être sauvé il faut être intégré au peuple de Dieu. Cela passe par la circoncision.

Rappelons que, à l'époque, être membre du peuple juif conférait un statut privilégié dans l'empire romain, celui d'une religion « licite », dont les adeptes étaient même dispensés de rendre le culte dû à l'empereur.

Mais Paul et Barnabé savent qu'imposer cette condition serait freiner dangereusement l'expansion de l'Evangile.

L'affaire provoqua un conflit et des discussions graves.

La question doit donc être franchement discutée avec les responsables de l'Eglise de Jérusalem.

Une délégation part donc et en voyage et raconte la conversion des païens ce qui remplit de joie tous les frères : Paul et Barnabé racontent à leur arrivée tout ce que Dieu avait fait "avec eux".

Ce sont alors d'anciens pharisiens devenus chrétiens, mais restés très attachés à l'observance de la Loi, qui se lèvent et clament l'obligation de recevoir la circoncision.

Les apôtres et anciens se réunissent pour discuter de la question...

Partagez cette page :

Méditations récentes

Le passage de la Pâque
Le passage de la Pâque
Publié vendredi
L’annonce de la Bonne Nouvelle
L’annonce de la Bonne Nouvelle
Publié il y a 12 jours
La tempête
La tempête
Publié le Mardi 2 juillet 2019
Les piliers de l'Eglise
Les piliers de l'Eglise
Publié le Samedi 29 juin 2019
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2019 - Tous droits réservés