En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

BAPTEME DU SEIGNEUR

Publié le Jeudi 17 janvier 2008


ENLUMINURE EVANGELIAIRE REICHENAU , 10e (lac de Constance), le bapteme du Christ (détail)

Ce détail d’une représentation du baptême du Christ, montre le Fils, bien aimé de Dieu. L’Esprit de Dieu est descendu sur lui, Dieu met tout son amour dans ce « serviteur ». L’Esprit est représenté sous la forme de la colombe qui vient jusqu’à le toucher sur la tête, geste qui montre le lien profond entre le Père, le Fils et l’Esprit.
Le Fils, annoncé par Isaïe comme « serviteur », paraît faible, il fait un geste des mains simple et plein d’humilité. Il est plongé dans l’eau, il paraît fragile, mais c’est comme si l’eau ne l’effleurait pas : aucun roseau ne pourrait être froissé. Sa main a l’air de se retourner vers le Père pour montrer sa fidélité au Père, il est prêt a accomplir sa mission vers l’ensemble des peuples, il représente l’Alliance entre Dieu et les nations.



Le texte biblique

Ce chapitre du livre d’Isaïe débute par la présentation d’une personne : « voici mon serviteur ». Le Seigneur qui ne se nomme pas parle de son Serviteur comme son élu sur lequel il a fait reposer son Esprit. Son activité est orientée non seulement vers le peuple d’Israël, mais bien au-delà vers les nations, les îles lointaines, et elle est dominée par le « jugement » qu’il doit faire paraître. L’action du Seigneur s’exerce avec discrétion, sans bruit et sans violence. Mail il respecte le roseau qui ploie et la mèche qui s’étiole, lui même ne ploie ni ne s’étiole.
La vocation du Serviteur est de mettre en route une libération universelle.
Ce Serviteur, porteur d’un grand dessein de Dieu, est appelé à le réaliser dans l’obscurité, la faiblesse, le respect attentif des pauvres et des épuisés. Mais cette action discrète atteindra le monde entier qui attend sans le savoir.
Différentes interprétations ont été données sur ce texte. Aujourd’hui où est fêté le baptême de Jésus, on voit le lien direct entre ce texte d’Isaïe et l’évangile de Mathieu qui est lu ce jour.
«Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu en qui j'ai mis toute ma joie. J'ai fait reposer sur lui mon esprit... J'ai fait de lui la lumière des nations.»
Et pour que la mission se poursuive à travers le temps et l'espace, le nouveau baptême, celui de Jésus dans l’Esprit, fera de chaque chrétien serviteur de cette mission de salut. Chaque chrétien reçoit sa vocation de serviteur de la Parole, de serviteur de l'Eucharistie, de serviteur de la charité.



Commentaires

Voici mon serviteur que je soutiens,
mon élu en qui j'ai mis toute ma joie.
J'ai fait reposer sur lui mon esprit ;
devant les nations,
il fera paraître le jugement que j'ai prononcé.
2
Il ne criera pas, il ne haussera pas le ton,
on n'entendra pas sa voix sur la place publique.
3
Il n'écrasera pas le roseau froissé,
il n'éteindra pas la mèche qui faiblit,
il fera paraître le jugement en toute fidélité.
4
Lui ne faiblira pas, lui ne sera pas écrasé,
jusqu'à ce qu'il impose mon jugement dans le pays,
et que les îles lointaines
aspirent à recevoir ses instructions.

Moi, le Seigneur, je t'ai appelé selon la justice,
je t'ai pris par la main, je t'ai mis à part,
j'ai fait de toi mon Alliance avec le peuple
et la lumière des nations ;
7
tu ouvriras les yeux des aveugles,
tu feras sortir les captifs de leur prison,
et de leur cachot ceux qui habitent les ténèbres.
Is 42, 1-4.6-7

Partagez cette page :

Méditations récentes

Jérémie appelle à la conversion
L’opulence promise
L’opulence promise
Publié il y a 14 jours
L’arrogance
L’arrogance
Publié le Mercredi 15 juillet 2020
La bénédiction du dépouillement
La bénédiction du dépouillement
Publié le Mercredi 8 juillet 2020
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés