En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Es-tu venu pour nous tourmenter avant le moment fixé ?

Publié le Mercredi 5 juillet 2017


Jésus chasse les démons, 1430, Bible dUgtecht, La Haye, Meermanno Koninklijke Bibliotheek,

 Ce magnifique manuscrit hollandais médiéval est conservé à la bibliothèque de la Haye. Il précède le fameux psautier d’Utrecht.

 Jésus est suivi par ses disciples, tous auréolés, ils sont prêts à voir la puissance de Jésus à l'oeuvre.. Il marche en tête, et retient sa tunique rose de la main gauche tandis que de sa main droite il s’adresse au possédé qu’il va délivrer des démons qui l’envahissent. Son regard est la fois doux, plein de pitié et grave.

 Devant lui, agenouillé, un homme le supplie. Il lève les yeux vers Jésus intensément.

Le paysage est rocheux, des arbres très stylisés, sont alignés.

 Des démons envahissent la peinture, démons noirs terrifiants, se précipitent sur les porcs auprès de la falaise. Décrits comme des dragons volants, ils avancent depuis la prairie verte vers les eaux mouvantes.



Le texte biblique

Comme Jésus arrivait sur l’autre rive, dans le pays des Gadaréniens, deux possédés sortirent d’entre les tombes à sa rencontre ; ils étaient si agressifs que personne ne pouvait passer par ce chemin.

Et voilà qu’ils se mirent à crier : « Que nous veux-tu, Fils de Dieu ? Es-tu venu pour nous tourmenter avant le moment fixé ? »

Or, il y avait au loin un grand troupeau de porcs qui cherchait sa nourriture.

 Les démons suppliaient Jésus : « Si tu nous expulses, envoie-nous dans le troupeau de porcs. »

 Il leur répondit : « Allez. » Ils sortirent et ils s’en allèrent dans les porcs ; et voilà que, du haut de la falaise, tout le troupeau se précipita dans la mer, et les porcs moururent dans les flots.

 Les gardiens prirent la fuite et s’en allèrent dans la ville annoncer tout cela, et en particulier ce qui était arrivé aux possédés.

 Et voilà que toute la ville sortit à la rencontre de Jésus ; et lorsqu’ils le virent, les gens le supplièrent de partir de leur territoire.

Mt 8 28 34



Commentaires

Inutile de chercher sur la carte le pays des Gadaréniens !!! Le texte comporte trop d’imprécisions, suivant les évangiles, il porte Gerasa ou Gadara, villages tous deux trop éloignés du lac, ou Gergesa qui est un site inconnu !!  Là n’est pas l’important.


Deux possédés se portent à la rencontre de Jésus, ils sortent des tombes, en fait de grottes qui servent de sépultures. Ce contact avec les morts les rendent impurs aux yeux de la Loi juive.

Ils ont reconnu le « Fils de Dieu », mais là ou passe Jésus, ils vont connaître leur défaite sur le champ.

 Le motif des troupeaux de porcs est populaire, il illustre la débâcle du Mal. Pour un Juif , le porc symbolise l’impureté et le paganisme (cf 2M7,1), et les troupeaux de porcs n’existent qu’en terre païenne.

Il paraît donc normal que les démons se retrouvent dans ces bêtes et qu’ils se précipitent dans la « mer ». Jésus dans le passage précédent avait calmé la mer agitée par la tempête ; ici, l y fait périr les esprits mauvais, double victoire sur les eaux redoutées.

 Les habitants de la ville se portent eux aussi à la rencontre de Jésus… mais le supplient de s’en aller tant ils ont peur ce cette action de Jésus.

Ainsi Jésus a fait une double rencontre : il défait les puissances mauvaises qui hantent le monde païen, et il se laisse vaincre par le refus des païens qui n’ont pas saisi leur chance de le rencontrer . Si la victoire sur la tempête suscitait l’admiration, par contre la suprématie sur les esprits mauvais ne convainc pas. Échec de la mission ? Les disciples, eux, auront pu constater la puissance de Jésus, missionnaire du Royaume. Dans les récits de Marc et de Luc, le possédé devient disciple, chargé par Jésus de mission auprès des siens.

Partagez cette page :

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés