En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Unité des chrétiens (5)

Publié le Dimanche 21 janvier 2018


 

espérance et guérison

Pablo Picasso, 1881 1973 , Colombe de la paix, 1961

Picasso a réalisé ce dessin bien connu, dès 1949, soit quelques années après le seconde guerre mondiale au moment de la création des régimes staliniens en Europe de l’Est. A cette époque, un congrès mondial des partisans de la paix à Paris . Picasso, alors membre du parti communiste, est très engagé dans l’action pour la paix aux cotés des chrétiens et des libres penseurs ; il réalise ce dessin pour symboliser le mouvement de la paix. Il trace le profil d’une colombe comme les pigeons qu’il garde en cage dans son atelier et ceux des arbres de son enfance à Malaga.

La colombe rappelle l’histoire de l’arche de Noé où la colombe rapporte un brin d’olivier signifiant la fin du déluge.

***

Le royaume que Dieu nous a promis, le royaume que Jésus a proclamé et rendu manifeste dans son ministère, est un royaume de justice, de paix et de joie dans l’Esprit Saint.

Que signifie par conséquent cette Bonne Nouvelle pour ceux qui sont la proie des ténèbres de la violence ?

Dans la vision du prophète, une lumière resplendit sur ceux qui habitaient le pays de l’ombre. Mais comment les chrétiens peuvent-ils apporter la lumière de Jésus à ceux qui vivent dans les ténèbres de la violence domestique ou des bandes criminelles ? Quelle espérance les chrétiens peuvent-ils offrir ? Il est triste de constater que la division des chrétiens est un contre-témoignage qui nuit au partage de l’espérance qui est la leur.

Pourtant, la recherche de la paix et de la réconciliation entre les différentes Églises et confessions est tout le contraire de cela.

Quand les chrétiens s’engagent en faveur de l’unité dans un monde dévasté par les conflits, ils offrent un signe de réconciliation. Les chrétiens qui refusent de s’accommoder de la logique des privilèges et du statut social, qui refusent d’abaisser les autres et leurs communautés, témoignent de la paix du royaume de Dieu où l’Agneau guide les saints vers des sources d’eaux vives.

Le monde a besoin de cette paix qui guérit et réconforte ceux qui sont meurtris par la violence.



Le texte biblique


Je vous parle ainsi, tant que je demeure avec vous ;

 mais le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit.

 Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé.

 

Jn 14, 25-27 



Commentaires

prière


Dieu de réconfort et d’espérance,
ta résurrection a vaincu la violence de la croix. 
Parce que nous sommes ton peuple,
fais que nous devenions le signe tangible
que la violence du monde sera un jour surmontée.
Nous t’en prions, au nom de notre Seigneur ressuscité.

Amen

Partagez cette page :

Méditations récentes

Jérémie appelle à la conversion
L’opulence promise
L’opulence promise
Publié il y a 13 jours
L’arrogance
L’arrogance
Publié le Mercredi 15 juillet 2020
La bénédiction du dépouillement
La bénédiction du dépouillement
Publié le Mercredi 8 juillet 2020
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés