En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Carême 2018 : l’épreuve (2)

Publié le Mercredi 21 février 2018


Dieu  aide le peuple à traverser les épreuves  

Transport de l’arche d’alliance, relief d’un autel de la cathédrale d’Auch

 

L’arche d’alliance est portée dans le désert pendant toute sa traversée , depuis l’Égypte jusqu’à l’entrée en Canaan. Elle est portée par les Lévites. Elle renferme les tables de la Loi et symbolise la présence de Dieu au milieu de son peuple pour le guider, le protéger.

Ce coffret en bois recouvert d’or et surmonté de chérubins, est lourd à porter. Le personnage de devant semble peiner. Celui de derrière regarde au loin, vers Dieu ? Le peuple se montre parfois infidèle à cette alliance avec Dieu. Il connaît les épreuves ? Quelles en sont les origines ? manque de foi et de confiance ? Dieu voudrait-il éprouver la foi de son peuple ?

L’auteur du Deutéronome, rappelle qu’il faut d’abord se souvenir du passé et reconnaître l’action de Dieu afin d’observer ses commandements. c’est le but ultime de cette exhortation.

Nous sommes renvoyés à la période de la traversée du désert ; les moments difficiles peuvent être vécus comme des « épreuves de la foi ». Dieu aurait-il mis le peuple à l’épreuve pour savoir d’il allait observer ses commandements ? Ne faut-il pas plutôt considérer que les difficultés et les souffrances sont des moments où la confiance est mise à l'épreuve, une épreuve que Dieu nous aide à traverser, et où nous pouvons comprendre qu'il nous aime et attend notre amour.

Le désert est considéré comme un temps d’épreuve, alors que le peuple dépendait totalement de Dieu, des dons reçus comme la manne, afin qu’il découvre que l’homme vit de tout ce qui sort de la bouche de Dieu, à savoir sa vie et sa parole.

 



Le texte biblique


Souviens-toi de la longue marche que tu as faite pendant quarante années dans le désert ; le Seigneur ton Dieu te l’a imposée pour te faire passer par la pauvreté ; il voulait t’éprouver et savoir ce que tu as dans le cœur : allais-tu garder ses commandements, oui ou non ?

Il t’a fait passer par la pauvreté, il t’a fait sentir la faim, et il t’a donné à manger la manne – cette nourriture que ni toi ni tes pères n’aviez connue – pour que tu saches que l’homme ne vit pas seulement de pain, mais de tout ce qui vient de la bouche du Seigneur.04 Ton vêtement ne s’est pas usé sur toi, et ton pied ne s’est pas enflé, au cours de ces quarante années !

Tu le sauras en ton cœur : comme un homme éduque son fils, ainsi le Seigneur ton Dieu fait ton éducation.

Tu garderas les commandements du Seigneur ton Dieu pour marcher sur ses chemins et pour le craindre.

Dt 8 ,2-3



Commentaires

Pourquoi Dieu tente -t-il ? Explication littérale : « S'il s'élève parmi vous un prophète, ou quelqu'un qui ait une vision en songe, et qu'il donne un signe ou un prodige, et que ce signe ou ce prodige ait son accomplissement, et qu'il vous dise : Allons, et servons les dieux étrangers qui vous sont inconnus, vous n'écouterez pas les paroles de ce Prophète, ou de cet homme qui a une vision en songe, parce que le Seigneur votre Dieu vous tente, pour savoir si vous aimez le Seigneur votre Dieu de tout votre, coeur et de toute votre âme. » Plusieurs interprètes latins n'ont pas traduit « pour savoir si vous aimez, » mais « afin qu'il sache si vous aimez. » Il semble que le sens soit ici identique ; cependant « pour savoir » peut plus aisément se rapporter à ceux à qui s'adresse le discours ; « il vous tente pour savoir » signifie alors en vous tentant, il vous fait savoir. Moïse veut aussi évidemment faire entendre à son peuple que, si les prodiges annoncés par les faux prophètes se réalisent, il ne faut par pour cela faire ce qu'ils ordonnent, ni adorer ce qu'ils adorent. Dieu montre aussi que ces prodiges n'arrivent pas sans sa permission ; mais, comme pour aller au devant de cette question : pourquoi donc alors les permet-il ? Il donne la raison de l'épreuve qu'il envoie; son dessein est de connaître si son peuple l'aime, ou plutôt, car il sait toutes choses avant qu'elles arrivent, de faire connaître à son peuple s'il a de l'affection pour son Dieu.

 


St Augustin, Questions sur le Deutéronome.

Partagez cette page :

Méditations récentes

Jérémie appelle à la conversion
L’opulence promise
L’opulence promise
Publié il y a 14 jours
L’arrogance
L’arrogance
Publié le Mercredi 15 juillet 2020
La bénédiction du dépouillement
La bénédiction du dépouillement
Publié le Mercredi 8 juillet 2020
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés