En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Ascension

Publié le Jeudi 10 mai 2018


William Turner, 1775-1851, ange debout dans le soleil, 1846, Tate Galery, Londres

Turner donne à voir la dissolution des formes dans un paysage envahi par une lumière éblouissante. L’aveuglement que l’on connaît quand on regarde le soleil, loin d’être un obstacle, devient le moyen de dépasser la vision classique du monde. Les couleurs émergent dans le contraste du ciel et du noir, le chemin vers la peinture pure est ouvert, libérée de la représentation mimétique du réel. On s’émancipe de la forme. Les couleurs expriment les sentiments par elles-mêmes. Tout disparaît pour laisser les hommes aux formes dissolues du bas du tableau se joindre à l’exaltation de l’ange qui sort de émerge vers un ciel qui devient peu à peu bleu.



Le texte biblique

                            Tous les peuples, battez des mains,
                             acclamez Dieu par vos cris de joie !
                             Car le Seigneur est le Très-Haut, le redoutable,
                             le grand roi sur toute la terre.

                            Dieu s’élève parmi les ovations,
                            le Seigneur, aux éclats du cor.
                            Sonnez pour notre Dieu, sonnez,
                            sonnez pour notre roi, sonnez !

                            Car Dieu est le roi de la terre,
                            que vos musiques l’annoncent !
                            Il règne, Dieu, sur les païens,
                            Dieu est assis sur son trône sacré.

Ps 46 (47), 2-3, 6-7,8-9)



Commentaires

Ce psaume exprime la joie qui remplira le cœur des fidèles lorsque le Christ établira son règne. Israël chantera Dieu, ses gloires, sa suprématie.

Dieu monte parmi l’acclamation ! N’est-ce pas pour nous l’ascension du Christ, mystère de l’ascension ou de l’exaltation de Jésus ressuscité, renvoyant à la pleine reconnaissance de son identité divine ?

Cette exhortation qui ouvre le psaume est adressée à tous les peuples de la terre parce que Dieu est « grand roi par toute la terre ». Les acclamations le désignent comme le Très Haut. On acclame Dieu avec des applaudissements et des cris de joie, puis avec des instruments de musique.

Il est question de la relation de Dieu avec son peuple puis de la relation de Dieu avec tous les peuples. Ainsi est entrevu le jour mystérieux où les « autres », les païens se joindront au peuple choisi.

Partagez cette page :

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés