En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

L'alliance entre Dieu et Noé

Publié le Jeudi 21 février 2019


Marc Chagall, 1887-1985, Noé et l’arc en ciel, 1961-1966  Musée national Marc Chagall

Le message biblique de Chagall propose un cycle décoratif relatant l’histoire biblique, terminé en 1966.

Chagall évoque ici l’alliance entre Dieu et les hommes.

En bas à droire Noé se repose, il est allongé, paisible.

Au centre du tableau l’arc en ciel forme une courbe, de couleur blanche, dominant la composition. En forme d’ellipse, cet arc symbolise l’harmonie, la source du bonheur de l’homme. Il englobe tous les hommes qui sont éparpillés sur la terre. Il dit la présence lumineuse de Dieu, son désir de mener l’homme à une vie heureuse et sans violence.

La composition, équilibrée par les taches de couleurs primaires, rouge en haut, jaune à gauche et bleue à droite, est articulée sur une ellipse qui souligne la première alliance entre Dieu et les hommes : à la courbe de l’arc-en-ciel correspond celle du corps de Noé endormi.


Si, l'arc en ciel a perdu ses couleurs, on retrouve celles-ci dans le tableau. Dieu offre son Alliance à tous. Il l'éparpille autour de Lui. L'arc-en-ciel reste lumineux,

Il est porté par un ange jaune et rouge. L'ange annonce le Bonheur qui découle de l'Alliance.

 Ce bonheur est déjà visible dans la partie droite du tableau : couple, foule en communion, paix de Noé. Ces éléments de paix et d'espoir s'opposent à la partie gauche du tableau qui évoque les malheurs des Juifs, réellement vécus au cours de l’histoire (maison incendiée, foule qui court,...), une violence qui devrait disparaître du fait de l'alliance.



Le texte biblique

 Dieu bénit Noé et ses fils. Il leur dit : « Soyez féconds, multipliez-vous, remplissez la terre.

 Vous serez la crainte et la terreur de tous les animaux de la terre, de tous les oiseaux du ciel, de tout ce qui va et vient sur le sol, et de tous les poissons de la mer : ils sont livrés entre vos mains.

Tout ce qui va et vient, tout ce qui vit sera votre nourriture ; comme je vous avais donné l’herbe verte, je vous donne tout cela.

 Mais, avec la chair, vous ne mangerez pas le principe de vie, c’est-à-dire le sang.

 Quant au sang, votre principe de vie, j’en demanderai compte à tout animal et j’en demanderai compte à tout homme ; à chacun, je demanderai compte de la vie de l’homme, son frère.

Si quelqu’un verse le sang de l’homme, par l’homme son sang sera versé. Car Dieu a fait l’homme à son image.

 Et vous, soyez féconds, multipliez-vous, devenez très nombreux sur la terre ; oui, multipliez-vous ! »

 Dieu dit encore à Noé et à ses fils :

 « Voici que moi, j’établis mon alliance avec vous, avec votre descendance après vous,

et avec tous les êtres vivants qui sont avec vous : les oiseaux, le bétail, toutes les bêtes de la terre, tout ce qui est sorti de l’arche.

 Oui, j’établis mon alliance avec vous : aucun être de chair ne sera plus détruit par les eaux du déluge, il n’y aura plus de déluge pour ravager la terre. »

 Dieu dit encore : « Voici le signe de l’alliance que j’établis entre moi et vous, et avec tous les êtres vivants qui sont avec vous, pour les générations à jamais :

 je mets mon arc au milieu des nuages, pour qu’il soit le signe de l’alliance entre moi et la terre.

Gn 9,1-13



Commentaires

Après le déluge, Dieu procède à une nouvelle création.

Noé et ses fils, comme Adam et Eve, sont appelés à être féconds pour remplir la terre. Mais dorénavant quelque chose s’est rompu dans la cohabitation entre l’homme et les animaux, car Dieu a reconnu la domination de l’homme et lui a donné l’autorisation de chasser les animaux pour s’en nourrir. L'auteur biblique donne une image de la création moins harmonieuse au fur et à mesure de l’éloignement des origines.

La violence qui s’est déchaînée pendant le déluge n’est pas totalement éliminée.

Cependant cette violence envers les animaux est limitée par l’interdiction de consommer le sang.
La loi alimentaire rappelle à chaque repas que la violence envers l'animal reste une concession que Dieu fait à l'homme, tandis que le meurtre de l'autre homme est interdit. Cette loi a été l’occasion de nombreuses discussions dans les premiers temps de l’Église.

Dieu établit son alliance avec Noé et ses fils et avec tous leurs descendants, et avec tous les êtres vivants, avec l’univers entier, comme Jésus enverra ses disciples proclamer l’évangile a toute la création (Mt 16,15). Le signe de cette alliance est un arc en ciel qui relie la terre et le ciel, signe de la fidélité de Dieu à travers les âges.

 

Partagez cette page :

Méditations récentes

Jérémie appelle à la conversion
L’opulence promise
L’opulence promise
Publié il y a 14 jours
L’arrogance
L’arrogance
Publié le Mercredi 15 juillet 2020
La bénédiction du dépouillement
La bénédiction du dépouillement
Publié le Mercredi 8 juillet 2020
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés