En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

La Toussaint

Publié le Jeudi 31 octobre 2019


Joie dans le ciel

Rikka Ayasaki, Passions 7054 ; coll part

Rikka Ayasaki, artiste japonais contemporain, crée des tableaux « intuitifs » se situant entre figuration et abstraction, où les couleurs flamboient dans une danse frénétique et virevoltante, créant leur propre matière et leurs propres formes.

Cette toile fait partie d’une série nommée « Passions » qui combine les couleurs de l´art occidental aux tons uniques des orientaux.

Dans son essai Du Spirituel dans l´Art et dans la peinture en particulier , il analyse la dimension spirituelle de l´art, et notamment de l´action de la couleur.

Les couleurs se fondent les unes dans les autres. Les lignes, les contours n´existent pas, la ligne d’horizon elle-même s´efface.

 

 



Le texte biblique

Au Seigneur, le monde et sa richesse, la terre et tous ses habitants !

 C'est lui qui l'a fondée sur les mers et la garde inébranlable sur les flots.

Qui peut gravir la montagne du Seigneur et se tenir dans le lieu saint ?

 L'homme au coeur pur, aux mains innocentes, qui ne livre pas son âme aux idoles (et ne dit pas de faux serments).

Il obtient, du Seigneur, la bénédiction, et de Dieu son Sauveur, la justice.

 Voici le peuple de ceux qui le cherchent ! Voici Jacob qui recherche ta face !

Portes, levez vos frontons, élevez-vous, portes éternelles : qu'il entre, le roi de gloire !

Qui est ce roi de gloire ? C'est le Seigneur, le fort, le vaillant, le Seigneur, le vaillant des combats.

 Portes, levez vos frontons, levez-les, portes éternelles : qu'il entre, le roi de gloire !

 Qui donc est ce roi de gloire ? C'est le Seigneur, Dieu de l'univers ; c'est lui, le roi de gloire.

Ps 23



Commentaires

Quel grand bonheur que de posséder le Royaume de Dieu ! Quelle joie pour toi, cœur humain, pauvre cœur habitué à la souffrance et écrasé par les malheurs, si tu regorgeais d’un tel bonheur... Et pourtant, si quelqu’un d’autre, que tu aimerais comme toi-même, avait part à un bonheur identique, ta joie redoublerait, car tu ne te réjouirais pas moins pour lui que pour toi-même. Et si deux ou trois ou beaucoup plus encore possédaient ce même bonheur, tu ressentirais autant de joie pour chacun d’eux que pour toi-même, puisque tu aimerais chacun autant que toi-même.

Ainsi donc, dans cette plénitude d’amour qui unira les innombrables bienheureux et où personne n’aimera l’autre moins que soi-même, chacun jouira du bonheur de l’autre autant que du sien propre. Et le cœur de l’homme, à peine capable de contenir sa propre joie, sera immergé dans l’océan de si grandes et si nombreuses béatitudes. Or, vous le savez, on se réjouit du bonheur de quelqu’un dans la mesure où on l’aime ; ainsi, en cette parfaite béatitude où chacun aimera Dieu incomparablement plus que soi-même et que tous les autres, le bonheur infini de Dieu sera pour chacun une source de joie incomparable.

Saint Anselme Proslogion 25-26

Partagez cette page :

cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2019 - Tous droits réservés