En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Paul et Timothée

Publié le Jeudi 4 juin 2020


Initiale P de la première lettre de Paul à Timothée, Bible de la France du Sud Est, 12e , bibliothèque de Lyon

 


Les silhouettes des Paul et de Timothée sont insérées dans la boucle de la lettre P.

Paul est auréolé, assis sur un banc habilement sculpté et recouvert d’un élégant coussin. Cela lui donne une position de supériorité. Les doigts de sa main droite sont en position pour exprimer l’exorde, entrée en matière dans un discours. De sa main gauche part un long rouleau qui se déroule devant son disciple Timothée.

Ce dernier l’écoute attentivement, il est coiffé du bonnet juif. Il tient lui aussi un rouleau de la parole, plus petit et enroulé.

 



Le texte biblique

Bien-aimé,
    souviens-toi de Jésus Christ,
ressuscité d’entre les morts,
le descendant de David :
voilà mon Évangile.
    C’est pour lui que j’endure la souffrance,
jusqu’à être enchaîné comme un malfaiteur.
Mais on n’enchaîne pas la parole de Dieu !
    C’est pourquoi je supporte tout
pour ceux que Dieu a choisis,
afin qu’ils obtiennent, eux aussi,
le salut qui est dans le Christ Jésus,
avec la gloire éternelle.

    Voici une parole digne de foi :
Si nous sommes morts avec lui,
avec lui nous vivrons.
    Si nous supportons l’épreuve,
avec lui nous régnerons.
Si nous le rejetons,
lui aussi nous rejettera.
    Si nous manquons de foi,
lui reste fidèle à sa parole,
car il ne peut se rejeter lui-même.
    Voilà ce que tu dois rappeler,
en déclarant solennellement devant Dieu
qu’il faut bannir les querelles de mots :
elles ne servent à rien,
sinon à perturber ceux qui les écoutent.
    Toi-même, efforce-toi de te présenter devant Dieu
comme quelqu’un qui a fait ses preuves,
un ouvrier qui n’a pas à rougir de ce qu’il a fait
et qui trace tout droit le chemin de la parole 

 

2 Tm 2, 8-15



Commentaires

Paul rappelle à Timothée la confession de foi en Jésus ressuscité. Il oppose ici, non la mort et la résurrection de Jésus, mais l’origine davidique donc humaine de Jésus et sa condition de Fils de Dieu ressuscité. Jésus est bien le descendant de David attendu par Israël.

 

Timothée a déjà appris tout cela, il a reçu l’enseignement oral, a été « catéchisé », et il doit s’en souvenir. Paul lui rappelle qu’à la suite du Christ, sa foi implique d’accepter la souffrance afin d’obtenir le salut, c’est-à-dire la vie en présence de Dieu et avec lui : c’est ce que Paul lui-même a vécu.

 

L’annonce de l’Evangile est la réactualisation du mystère pascal.  La prédication fait désormais partie du chemin vers Dieu.

Le salut donné par Dieu est manifesté par Jésus et est actualisé par l’annonce de l’Evangile. Celle-ci entraîne inévitablement la persécution et les souffrances de l’apôtre. Mais plus il est enchaîné, plus la parole de Dieu se répand et déploie son efficacité. C’est pourquoi l’apôtre supporte tout pour que le salut atteigne tous les hommes.

La suite remet Jésus au centre, à la première place, en une magnifique confession de foi, qui semble bien être une création des Eglises pauliniennes

 La forme littéraire a pris la forme d’une hymne en quatre strophes commençant par un « si » opposant une réalité vécue maintenant à sa conséquence dans le futur :

si nous sommes unis au Christ en sa mort, nous participerons à sa vie,

si nous tenons bon dans les épreuves, nous participerons à sa royauté.


Mais l’essentiel est à la fin, car ceux qui annoncent l’Evangile connaissent bien la fragilité et la faiblesse humaines, à commencer par la leur : « si nous manquons de foi, lui reste fidèle à sa parole ».

 

Car c’est bien la parole de vérité qu’est le Christ lui-même qui nous garde et qu’il nous faut garder. Alors que les querelles de mots risquent d’agiter et de troubler les chrétiens, c’est la vie même du porteur de la Parole qui témoigne et lui permet de « tracer tout droit le chemin de la Parole de vérité ».

Partagez cette page :

Méditations récentes

Parole de feu
Parole de feu
Publié il y a 6 jours
Notre Dame des douleurs
Notre Dame des douleurs
Publié il y a 14 jours
La nativité de la Vierge
La nativité de la Vierge
Publié le Mardi 8 septembre 2020
Paul et Apollos, missionnés à Corinthe
Paul et Apollos, missionnés à Corinthe
Publié le Mercredi 2 septembre 2020
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés