En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Le peuple choisi

Publié le Jeudi 18 juin 2020


Traversée de la Mer Rouge, fresque de la synagogue de Doura Europos , vers 250, Syrie

 


La synagogue de Doura Europos, construite de 245 à 256, est située à l’extrême

Est de la Syrie sur le Moyen Euphrate. Elle est couverte de peintures murales qui furent découvertes en 1920.

 


Ici est représenté un panneau montrant plusieurs scènes côte à côte racontant l’histoire de l’Exode : le départ d’Egypte, Moïse divisant les eaux , les Egyptiens noyés et les 12 tribus d’Israël traversant la mer à pieds secs..

 


Dans chaque épisode Moïse est représenté à une échelle double de celle des autres personnages et il est deux fois surmonté de la main de Dieu qui le guide.

 


La première scène se déroule devant une ville fortifiée d’où partent les Egyptiens à la poursuite du peuple hébreu et sur laquelle tombe une pluie de grêlons et de charbons brûlants (7e des 10 plaies d’Egypte)

 


A gauche de la ville le peuple hébreu est représenté en marche, regroupé en 4 colonnes. Certains portent des sacs sans doute remplis de pains sans levain, un personnage porte une coupe, sans doute symbole de l’argenterie prise aux Egyptiens. La 2e et 4e colonne sont composées de soldats armés de lances et de boucliers encadrant la 3e colonne de personnages.

Le personnage de Moïse occupe presque toute la hauteur du tableau, il brandit au-dessus de sa tête un bâton avec lequel il va frapper la mer. Celle-ci est représentée fermée car elle est remplie d’Egyptiens en train de se noyer. La mer est ouverte sur le 3e panneau pour laisser passer le peuple hébreu.

Israël, peuple aimé de Dieu, est sorti d’Egypte, arraché à la servitude et à la main de Pharaon. 

 



Le texte biblique

 

  Car tu es un peuple consacré au Seigneur ton Dieu : c’est toi qu’il a choisi pour être son peuple, son domaine particulier parmi tous les peuples de la terre.

 Si le Seigneur s’est attaché à vous, s’il vous a choisis, ce n’est pas que vous soyez le plus nombreux de tous les peuples, car vous êtes le plus petit de tous.

  C’est par amour pour vous, et pour tenir le serment fait à vos pères, que le Seigneur vous a fait sortir par la force de sa main, et vous a rachetés de la maison d’esclavage et de la main de Pharaon, roi d’Égypte.

 Tu sauras donc que c’est le Seigneur ton Dieu qui est Dieu, le Dieu vrai qui garde son Alliance et sa fidélité pour mille générations à ceux qui l’aiment et gardent ses commandements.

  Mais il riposte à ses adversaires en les faisant périr, et sa riposte est immédiate.

  Tu garderas donc le commandement, les décrets et les ordonnances que je te prescris aujourd’hui de mettre en pratique.

 

 Dt 7, 6-11



Commentaires

 

Ce texte évoque l’élection d’Israël comme peuple choisi par Dieu. Pourquoi Dieu a-t-il choisi Israël ? Cette élection ne se base pas sur la grandeur ou la puissance nationale d’Israël car c’est le plus insignifiant de tous les peuples, ni sur sa justice ou son intégrité, car c’est un peuple pécheur. 
Il n’existe donc pas de raison objective démontrable pour l’élection d’Israël. Celle-ci s’explique seulement par l’amour gratuit de Dieu et sa fidélité au serment fait aux pères. L élection n’est pas le fruit d’une conquête humaine, mais pure grâce de Dieu. L’élection peut se perdre, mais elle ne peut se mériter ni se gagner. Il y a là le mystère gratuit de l’amour insondable de Dieu pour son peuple. Libéré du pouvoir de Pharaon, Israël devient la « propriété privée du Seigneur » ; la sortie d’Egype qui s’ensuit confirme cette élection.

La conscience de l’élection se fonde donc sur une expérience historique de libération des mains de l’ennemi, qui fait qu’Israël est l’objet d’un soin particulier, séparé des autres peuples. Le peuple élu se doit à un seul Dieu, en qui il croit et que seul il adorera. L’élection ne s’interprète pas simplement comme un privilège, mais aussi comme une mission face aux peuples, comme une obligation envers son Dieu.

La grâce de Dieu n’exclut pas la collaboration de l’homme. La fidélité montrée par Dieu tout au long de son histoire attend la réponse d’Israël.

L’élection d’Israël, prévue avant même le début de l’histoire humaine, est un signe posé pour toutes les nations, Dieu est bien le Dieu de tous,

 

 

 

Partagez cette page :

Méditations récentes

Manger la parole
Manger la parole
Publié mardi
La Transfiguration
La Transfiguration
Publié il y a 8 jours
Jérémie appelle à la conversion
Jérémie appelle à la conversion
Publié le Lundi 27 juillet 2020
L’opulence promise
L’opulence promise
Publié le Mardi 21 juillet 2020
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés