En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

L'Assomption

Publié le Vendredi 14 août 2020


Francesco Botticini , 1446-1498, Assomption de la Vierge, National Gallery,

 


Francesco Bottini est un peintre florentin, contemporain de Rosselli ou de Verocchio.

Sa peinture la plus connue est l’Assomption de Marie que nous regardons ici.

Elle a été réalisée pour être un retable dans la chapelle funéraire de Matteo Palmieri (1406-1475), en l’église San Pier Maggiore à Florence.

Matteo Palmieri est un humaniste et homme d’État, fidèle partisan de la famille Medicis. Son œuvre la plus connue est La citta di vita, poème théologique (1464), condamné par l’inquisition, ce qui a valu le retrait de la tombe de Palmieri de l’église San Pier Maggiore.

 


L’œuvre de Botticini montre une sorte de coupole, irradiée de lumière dorée, où l’on voit neuf choeurs d’anges, en trois degrés : hiérarchiquement en bas, les principautés, les archanges et les anges, au milieu les dominations, les vertus et les puissances et en haut les séraphins, les chérubins et les trônes.

De façon inhabituelle des saints sont incorporés dans les rangs des anges, ce qui semble refléter la théologie non conformiste du poème La citta vita de Matteo Palmieri.

Au sommet Jésus lève la main pour bénir sa mère agenouillée. Un ample paysage occupe l’arrière-plan.

Au registre inférieur, au milieu d’un vaste panorama où on peut reconnaître Florence et Fiesole, se tiennent les disciples de Jésus réunis autour du tombeau ouvert de Marie, rempli de lys. De part et d’autre à distance respectable, se tiennent le donateur, Palmieri et sa femme en habit de bénédictine.



Le texte biblique

En ce temps-là,
    comme Jésus était en train de parler,
une femme éleva la voix au milieu de la foule
pour lui dire :
« Heureuse la mère qui t’a porté en elle,
et dont les seins t’ont nourri ! »
    Alors Jésus lui déclara :
« Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu,
et qui la gardent ! »

(Lc 11, 27-28)



Commentaires

 Vraiment, il est juste et bon de te rendre gloire,
de t’offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu,
à toi, Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant,
par le Christ, notre Seigneur.

Aujourd’hui la Vierge Marie, la Mère de Dieu,
est élevée dans la gloire du ciel:
Parfaite image de l’Église à venir,
aurore de l’Église triomphante,
elle guide et soutient l’espérance
de ton peuple encore en chemin.
Tu as préservé de la dégradation du tombeau
le corps qui avait porté ton propre Fils
et mis au monde l’auteur de la vie.
C’est pourquoi, avec tous les anges du cielpleins de joie, nous chantons :

Saint ! …

 

Préface du jour de l’Assomption

Partagez cette page :

Méditations récentes

Parole de feu
Parole de feu
Publié il y a 6 jours
Notre Dame des douleurs
Notre Dame des douleurs
Publié il y a 14 jours
La nativité de la Vierge
La nativité de la Vierge
Publié le Mardi 8 septembre 2020
Paul et Apollos, missionnés à Corinthe
Paul et Apollos, missionnés à Corinthe
Publié le Mercredi 2 septembre 2020
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés