En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Parole de feu

Publié le Mercredi 23 septembre 2020


Christine Barone , De sang et de feu (2019), collection particulière

 

 

Christine Barone est une artiste contemporaine née à Marseille, de grands parents et parents artistes, qui s'est longtemps cherchée. Après le dessin de vêtement, elle approfondit l'étude du corps humain, se posant l'épineuse question du comment être soi-même. Elle peint des tableaux qui alternent entre souffrance et apaisement, tentant de trouver un équilibre intérieur. Les couleurs envahissent toute sa toile de manière aléatoire, montrant une certaine instabilité. Comment concilier ce que l'on ressent intérieurement et le monde extérieur si dur.

Elle utilise la peinture à l'acrylique répondant ainsi à son besoin d'immédiateté dans ses réalisations, à la frontière entre les portraits et la peinture abstraite.

De ce visage caché par des flammes, ressort quelques traits du visage. Des flammes semblent la protéger du monde extérieur, la purifier. Mais l’œil et la bouche restent apparents, lui permettant de voir et de s'exprimer le plus justement possible.

 

 



Le texte biblique

 


 Toute parole de Dieu est éprouvée au feu ; il est un bouclier pour qui s’abrite en lui.

  N’ajoute rien à ce qu’il dit : il te le reprocherait comme un mensonge.

  Seigneur, je n’ai que deux choses à te demander, ne me les refuse pas avant que je meure !

  Éloigne de moi mensonge et fausseté, ne me donne ni pauvreté ni richesse, accorde-moi seulement ma part de pain.

  Car, dans l’abondance, je pourrais te renier en disant : « Le Seigneur, qui est-ce ? » Ou alors, la misère ferait de moi un voleur, et je profanerais le nom de mon Dieu !

Pr 30, 5-9



Commentaires

L'auteur reconnaît la Parole de Dieu. Il la reconnaît dans le livre de la Loi qui, tout entier, est une révélation aussi certaine que sont incertaines les opinions humaines ; cette révélation a été éprouvée par le feu comme le dit le psaume, elle est pure : « Ce Dieu a des chemins sans reproche, la parole du Seigneur est sans alliage, il est un bouclier pour qui s'abrite en lui ». (Ps 17 31)

 

Il n'y a rien à rajouter à l'Ecriture : « Vous n’ajouterez rien à ce que je vous ordonne, et vous n’y enlèverez rien, mais vous garderez les commandements du Seigneur votre Dieu tels que je vous les prescris » (Dt 4,2). Voilà un avertissement envers ceux qui ont cherché à acquérir en Israël une autorité égale et parfois supérieure à la Loi

Alors deux demandes sont adressées à Dieu : éloigner le mensonge, la fausseté, littéralement la « chose du néant », la vanité, qui sont des pensées qui naissent dans le cœur naturellement et auxquelles on peut être tenté de prêter l'oreille.

La seconde demande est plus matérielle, elle concerne la nourriture, le pain quotidien, le sage demande juste ce qu'il faut, sans abondance. Une vie trop facile pourrait favoriser l'incrédulité., porter atteinte au nom de Dieu.

Partagez cette page :

Méditations récentes

La bénédiction de Dieu
La bénédiction de Dieu
Publié il y a 5 jours
La mission de Paul
La mission de Paul
Publié il y a 14 jours
Qui est le plus grand ?
Qui est le plus grand ?
Publié le Lundi 28 septembre 2020
Parole de feu
Parole de feu
Publié le Mercredi 23 septembre 2020
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2020 - Tous droits réservés