En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

L'apocalypse

Publié le Mercredi 25 novembre 2020


Apocalypse d'Angers, fin 14e, Les sept dernières plaies et les cithares de Dieu  ,4e pièce registre du bas, musée de la tapisserie de l'Apocalypse, Angers

 


 La tapisserie de l’Apocalypse qui représente l’Apocalypse de Jean a été réalisée à la fin du 14e siècle sur la commande du duc Louis 1er d’Anjou. Elle  illustre de manière étonnante, à la fois fidèle et actualisée, le texte de l’Apocalypse.

L'ensemble mesure 103 m de long sur 4,5 m de haut en moyenne, c'est le plus vaste ensemble de tapisseries médiévales créé et conservé en Occident.

Commandée en 1375 par le duc Louis 1er d'Anjou, et tissée dans les années 1370-1380 sur des cartons du peintre Hennequin de Bruges, elle comporte six grands ensembles, composés chacun de 14 scènes déployées sur deux registres.

Ce qui frappe dans cet ensemble, c'est l'extrême lisibilité des épisodes, tout est rendu clair à peu de frais. Cette lisibilité tient en partie à ce que les figures comme les accessoires, se détachent sur un fond sombre.

On reconnaît bien ici le texte de l'Apocalypse : les sept anges ont en main les cithares et louent Dieu. Légers ils évoluent en petits groupes sur une mer « de cristal » suggérée par de fines lignes blanches ondulantes. Leurs ailes déployées frémissent , ils sont dignes et doux, mais énergiques. 

Au-dessus d'eux sept autres anges portent les sept coupes de la colère de Dieu.

A gauche, comme dans chaque pièce, un personnage sous un baldaquin, appelé « le lecteur », introduit le spectateur à la lecture allégorique des visions que saint Jean  a reçues et écrites dans le « Livre » qu'il tient dans sa main. 



Le texte biblique

Alors j’ai vu dans le ciel un autre signe, grand et merveilleux : sept anges qui détiennent sept fléaux ; ce sont les derniers, puisque s’achève avec eux la fureur de Dieu.

  J’ai vu comme une mer de cristal, mêlée de feu, et ceux qui sont victorieux de la Bête, de son image, et du chiffre qui correspond à son nom : ils se tiennent debout sur cette mer de cristal, ils ont en main les cithares de Dieu.

  Ils chantent le cantique de Moïse, serviteur de Dieu, et le cantique de l’Agneau. Ils disent : ( 3) « Grandes, merveilleuses, tes œuvres, Seigneur Dieu, Souverain de l’univers ! Ils sont justes, ils sont vrais, tes chemins, Roi des nations.

  Qui ne te craindrait, Seigneur ? À ton nom, qui ne rendrait gloire ? Oui, toi seul es saint ! Oui, toutes les nations viendront et se prosterneront devant toi ; oui, ils sont manifestés, tes jugements. »

Ap 15, 1-4



Commentaires

Nous poursuivons la lecture du livre de l'Apocalypse.

 

Pour la description des sept derniers fléaux, l'auteur emprunte à la description des sept plaies d'Egypte dans le livre de l'Exode : ils annoncent le jugement contre un roi oppresseur et la libération du peuple de Dieu.

 

Il n'introduira la scène terrible des fléaux et du jugement qu' après avoir vu célébrer le la victoire du salut ; c'est le sens de la vision de la mer de cristal et de ceux qui sont victorieux de la Bête.

Le lieu où Dieu manifeste sa puissance est le même que lors de l'Exode, la mer qui est transparente (de cristal), mais il n'y a plus de traversée à faire comme lors de la traversée de la Mer Rouge, car la victoire est déjà acquise.

 

Le cantique de Moïse est repris par le cantique de l'Agneau : célébration des exploits de Dieu et de ses chemins, acclamation de sa sainteté, évocation de la crainte que son nom inspire. Le cantique invite à comprendre le sens des fléaux à venir comme une manifestation de la justice divine : « ils sont manifestés tes jugements ».

Partagez cette page :

Méditations récentes

Avent, le pardon (2)
Avent, le pardon (1)
Avent, le pardon (1)
Publié il y a 10 jours
La vision du colosse aux pieds d'argile
La vision du colosse aux pieds d'argile
Publié le Mardi 23 novembre 2021
Le martyre d'Eleazar
Le martyre d'Eleazar
Publié le Mardi 16 novembre 2021
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2021 - Tous droits réservés