En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Pentecôte

Publié le Dimanche 23 mai 2021


Père Marie Alain Couturier, op, 1897-1954 Pentecôte 1949 , musée d'art moderne de saint Etienne 

 

Le Père Marie Alain Couturier


Le Père Marie Alain Couturier est un prêtre dominicain, artiste peintre du 20e siècle, il fut l'un des principaux acteurs du renouveau de l'art sacré chrétien, auprès de George Desvallières et Maurice Denis.

Le Père Marie Alain Couturier a réalisé plusieurs évocations de la Pentecôte où Marie tient un rôle prépondérant, soulignant combien elle a vécu l'effusion de l'Esprit, tout au long de sa vie, depuis l'annonciation jusqu'à la Pentecôte.

Marie

Marie est au centre de la composition, vêtue d'une délicate robe blanche d’où se détachent ses mains croisées en signe de prière et d'acceptation, les yeux levés au ciel pour implorer.

Elle est entourée des apôtres rassemblés dans le cénacle.

Un mystérieux personnage

Au premier plan, un homme vêtu d'un vêtement religieux avec capuche qui interdit de l'identifier, s'avance avec un pétillant bouquet de fleurs blanches, évoquant chacun de nous aujourd'hui en action de grâce.

L'Esprit

La partie supérieure, d'un rouge profond, mouvant, ciel prêt à s'ouvrir pour laisser passer l'Esprit envoyé pour les disciples et pour le monde.



Le texte biblique

Ainsi parle le Seigneur :
Je répandrai mon esprit sur tout être de chair,
vos fils et vos filles prophétiseront,
vos anciens seront instruits par des songes,
et vos jeunes gens par des visions.
Même sur les serviteurs et sur les servantes
je répandrai mon esprit en ces jours-là.
Je ferai des prodiges au ciel et sur la terre :
du sang, du feu, des nuages de fumée.
Le soleil sera changé en ténèbres,
et la lune sera changée en sang,
avant que vienne le jour du Seigneur,
jour grand et redoutable.
Alors, quiconque invoquera le nom du Seigneur
sera sauvé.

 (Jl 3, 1-5a)



Commentaires

Marie au Cénacle

« Au cours de la prière au Cénacle, dans une attitude de profonde communion avec les Apôtres, quelques femmes et les « frères » de Jésus, la Mère du Seigneur invoque le don de l’Esprit pour elle-même et pour la communauté.

Il était bon que la première effusion de l’Esprit sur elle, qui avait eu lieu en vue de sa maternité divine, fût renouvelée et renforcée. En effet, au pied de la Croix, une nouvelle maternité avait été confiée à Marie, qui concernait les disciples de Jésus. Cette mission exigeait précisément un renouvellement du don de l’Esprit. La Vierge le désirait donc, en vue de la fécondité de sa maternité spirituelle. Alors qu’au moment de l’Incarnation l’Esprit était descendu sur elle en tant que personne appelée à participer dignement au grand mystère, maintenant tout s’accomplit en fonction de l’Église, dont Marie est appelée à être la figure, le modèle et la mère. Dans l’Église et pour l’Église, la Vierge, se souvenant de la promesse de Jésus, attend la Pentecôte et implore pour tous la multiplicité des dons, selon la personnalité et la mission de chacun.

La prière de Marie

Dans la communauté chrétienne, la prière de Marie revêt une signification particulière : elle favorise l’avènement de l’Esprit en sollicitant son action dans le cœur des disciples et dans le monde. Tout comme, lors de l’Incarnation, l’Esprit avait formé en son sein virginal le corps physique du Christ, de même, au Cénacle, le même Esprit descend pour animer son Corps mystique. La Pentecôte est donc aussi le fruit de l’incessante prière de la Vierge, que le Paraclet accepte avec une faveur toute particulière parce qu’elle est l’expression de son amour maternel à l’égard des disciples du Seigneur. En contemplant la puissante intercession de Marie qui attend l’Esprit Saint, les chrétiens de tous les temps, dans leur long et difficile cheminement vers le salut, recourent souvent à son intercession pour recevoir avec plus d’abondance les dons du Paraclet.

Les disciples

Répondant à la prière de Marie et de la communauté rassemblée au Cénacle le jour de la Pentecôte, l’Esprit Saint comble la Vierge et ceux qui sont présents de la plénitude de ses dons, opérant en eux une profonde transformation en vue de la diffusion de la Bonne Nouvelle. À la Mère du Christ et aux disciples, sont donnés une force nouvelle et un dynamisme apostolique nouveau, pour la croissance de l’Église.

Éclairée et conduite par l’Esprit, elle a exercé une influence profonde sur la communauté des disciples du Seigneur.

En particulier, l’effusion de l’Esprit conduit Marie à exercer sa maternité spirituelle d’une manière singulière, par sa présence toute imprégnée de charité et par le témoignage de sa foi. Dans l’Église naissante, elle transmet aux disciples, comme un trésor inestimable, ses souvenirs sur l’Incarnation, l’enfance, la vie cachée et la mission de son divin Fils, contribuant à le faire connaître et à affermir la foi des croyants.

Nous ne disposons d’aucune information sur l’activité de Marie dans l’Église primitive, mais il est permis de supposer que, même après la Pentecôte, elle a continué à vivre une existence cachée et discrète, attentive et efficace. Éclairée et conduite par l’Esprit, elle a exercé une influence profonde sur la communauté des disciples du Seigneur. »


Jean-Paul II (1997), Marie au Cénacle invoque le don de l’Esprit Saint (Extrait de l’audience générale du 28 mai 1997)

 

Partagez cette page :

Méditations récentes

La poutre dans l'œil de mon voisin
Un amour fou
Un amour fou
Publié il y a 8 jours
Le voile sur le visage
Le voile sur le visage
Publié le Jeudi 10 juin 2021
Fête du saint sacrement, fête de la Présence
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2021 - Tous droits réservés